Accompagner les pros vers le tourisme durable

Le tourisme durable est un enjeu important aujourd’hui et son application sur le territoire est un objectif atteignable. Pour ce faire, les prestataires touristiques doivent continuer ou bien s’impliquer dès aujourd’hui dans le développement durable. Les institutions du tourisme jouent un rôle majeur dans cet accomplissement en tant que facilitateurs ou coordinateurs. Et l’office de tourisme, lieu où tout le monde s’y rencontre : les élus, les prestataires, les touristes, les locaux, est la structure légitime pour cette mission.

C’est pourquoi nous vous partageons le fruit de l’atelier “Accompagner les pros vers le tourisme durable” du séminaire des directeurs des offices de tourisme (NADOT 2019) par le biais des témoignages de l’office de tourisme du Seignanx par Jérôme Lay et l’office de tourisme de Marennes – Oléron par Emrick Herbaut & Lionel Pacaud, deux offices de tourisme en territoires à énergie positive TEPOS. Cet article, vous propose donc une méthodologie et des outils concrets pour pouvoir passer à l’action et aller au-delà de la sensibilisation à votre échelle territoriale.

“Tout le monde doit prendre conscience, acteur pro compris, que l’on doit passer d’un tourisme de masse à un tourisme durable.” Lionel Pacaud de l’office de tourisme de Marennes – Oléron

Comment accompagner les professionnels du tourisme ?

Mettre en place le Développement Durable chez les prestataires touristiques ? On ne se pose même plus la question du “pourquoi ?” mais l’on se demande plutôt “comment ?”.

Avant tout, pour intégrer les principes du tourisme durable dans la gestion de son activité et le développement de projets avec les acteurs locaux, il faut déjà se concentrer sur les 3 piliers : économique, social et environnemental. Découvrez la synthèse des objectifs du développement durable dans le tourisme réalisée par l’Organisation Mondiale du Tourisme et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

Pour nos deux offices de tourisme interrogés, tout commence par un projet. C’est un bon point pour commencer, mais ça se concrétise comment ? Voici une proposition de méthodologie inspirée des moignages des offices de tourisme du Seignanx et de Marennes – Oléron :

  1. Cibler les acteurs leviers
  2. Coacher individuellement pour améliorer la qualité de l’offre
  3. Définir un projet en co-construction
  4. Evaluer
  5. Diffuser

 

“Il faut faire, il faut arrêter la sensibilisation et se mettre en action” Jérôme Lay – Office du tourisme du Seignanx

Cibler l’acteur levier

La bonne question à se poser pour commencer est : je commence avec qui ? Il est important de prioriser selon votre stratégie et d’adapter selon votre typologie. De manière générale, cela correspond à cibler une filière, selon le niveau d’implication des acteurs. Pour les Offices de tourisme, le conseil de Jérôme Lay est de commencer par les hébergeurs car ce sont des socio-professionnels leviers. 

Coacher individuellement pour améliorer la qualité de l’offre

Avant de se lancer dans des projets co-construits avec les professionnels, la seconde étape pour un territoire consiste à améliorer la qualité de l’offre. Cette amélioration intègre, sans l’afficher obligatoirement, le développement durable. Elle est présente dans la stratégie d’accompagnement, en projet de fond. Il est donc nécessaire d’animer son réseau de partenaires et d’aller à leur rencontre pour les conseiller, les orienter.

“Nous faisons du coaching avec les prestataires, un vrai accompagnement à leur côté. Nous allons les voir chez eux au quotidien. Les ateliers collectifs c’est bien, mais c’est mieux d’aller chez eux pour faire du concret !” Lionel Pacaud

Les éco-labels (ECOLABEL, cléverte, panda, charte…) peuvent être une bonne base pour débuter cet accompagnement individuel. Vous pouvez vous en inspirer et faire comme Jérôme Lay : traduire et simplifier les référentiels pour accompagner tous les hébergeurs, par exemple. Quelques outils de diagnostic ont été proposés lors d’une formation MONA sur le sujet en 2013 par Catherine Blanc de FTC Consultants. Ils permettent de recenser les offres disponibles sur son territoire et vérifier l’engagement de ses prestataires selon la filière :

Définir un projet en co-construction

Le coaching se fait en continue, mais une fois que chaque prestataire ciblé a été rencontré, vous pouvez initier une rencontre entre ces socioprofessionnels. L’objectif de cette rencontre est de construire ensemble la définition d’un projet, d’objectifs, d’actions et ainsi réussir à aller vers l’engagement du travail avec les privés. Cela peut se traduire par la mise en place d’un club, d’une association, d’une charte, d’un programme de formations, d’une boîte à outils pour partager des valeurs communes. Par exemple, l’OT de Marennes Oléron a créé une association pour la création de la grille d’évaluation en partenariat avec l’OT.

Evaluer

Comme toute action il est nécessaire d’évaluer l’impact de cette stratégie. Jérôme Lay indique qu’il est difficile de mesurer mais que cela porte sur les actions, la sensibilisation faite, la mise en place d’une culture collective qui facilite les échanges avec la collectivité. L’indicateur qu’il met en avant : “1 lit sur 3 est écolabellisé sur son territoire”.

Diffuser

Vous pouvez diffuser cette expérimentation à d’autres partenaires. Par exemple, l’Office de tourisme de Marennes Olérons diffuse les méthodes auprès des saisonniers pour “Impulser une dynamique avec eux”.

Les conseils de Jérôme, Lionel et Emrick

  1. Pour tendre vers la réussite, la clé du succès est de créer un partenariat public/privé. Chez eux cela se traduit par la mobilité et l’instauration de navette de transports entre les hébergements et la plage.
  2. Prendre du temps pour des restitutions collectives des échanges.
  3. L’implication des acteurs : c’est long, c’est compliqué, c’est un travail de longue haleine !
  4. L’écolabel a valeur de preuve, de partage au niveau européen mais pas forcément d’accompagnement.
  5. Un label n’est pas un outil de communication ! Il faut le faire car c’est un outil de qualification !
  6. Il faut faire des choix, on ne peut pas embarquer tout le monde, il faut partager les mêmes valeurs.
  7. Dans la question du tourisme durable, il y a également la question des données #cartegooglevsdonnées ».

Pour aller plus loin 

En mars 2013, une formation sur le tourisme durable a été proposée par la MONA par Catherine Blanc de FTC Consultants

“Le développement durable n’est pas un positionnement touristique” – Catherine Blanc de FTC Consultants

Dans cette présentation vous trouverez : 

  • Enjeux : diapo 16 à 22
  • Définitions : diapo 23 à 26
  • Argumentaires : diapo 27 et 28
  • Méthode, organisation et facteurs de réussite : diapo 30 à 44
  • Panorama des labels et certifications applicables au secteur du tourisme (Clef Verte, Ecolabel européens, Green Globe : diapo 45 à 79
  • Panorama des actions. Comment un partenaire, une entreprise peut-elle s’engager ? L’énergie, L’eau, Les déchets, les achats, le cadre de vie (air, bruit,extérieur), la communication, éco-événements, contribution sociale (qualité de l’emploi, efficacité et bien-être, équité sociale : diapo 80 à 141
  • Impliquer les équipes, impliquer les partenaires diapo 142 à 149
  • Organiser sa sensibilisation diapo 150 à 157
  • Stratégie marketing, commercialisation, communication : vendre et communiquer autrement
  • Les indicateurs clés pour sa démarche : diapo 168

Continuez votre lecture

> L'OT, AMAP du tourisme

Visionner le webséminaire sur l’OT, AMAP du tourisme

Lire l'article

> Mettre en place la démarche dans sa structure

Pour démarrer en interne, rendez-vous sur la compilation des outils et inspirations.

Ça commence par moi !
TAGS
VOTRE INTERLOCUTEUR
Mission des Offices de tourisme Nouvelle-Aquitaine
La Mission des Offices de tourisme de la Nouvelle-Aquitaine, MONA, est une association loi 1901, soutenue et partenaire de la Région Nouvelle-Aquitaine. La MONA a deux objectifs principaux :
– Etre l’outil de professionnalisation des acteurs du tourisme et de structuration des territoires touristiques de la Région Nouvelle-Aquitaine
– Etre la tête de réseau des offices de tourisme de la Nouvelle-Aquitaine.