Des exemples pour manager les compétences numériques

En plein coeur de la transformation numérique des entreprises, le management des compétences nouvelles n’est pas chose aisée. Très vite la transition numérique est avant tout devenu une histoire de transition managériale. Dès 2014, à l’occasion d’une journée intitulée “Manager sa destination”, des territoires volontaires ont fait les premiers rendus de leurs travaux menés toute l’année autour du “Challenge Destination Numérique”. Plusieurs sujets sont alors abordés et restent d’actualité avec des exemples de stratégie numérique autour des contenus, la mutualisation de la compétence numérique entre plusieurs offices de tourisme voisins, la transversalité des compétences et la transmission interne pour faciliter l’appropriation collective du numérique dans les stratégies d’entreprise.

Terre et Côte basques et la mutualisation des moyens

Sur le territoire Terre et Côte basques, la mutualisation autour de l’animation numérique n’est pas nouvelle mais chaque année, il faut savoir la raviver. Les offices de tourisme du territoire vont alors encore plus loin en mettant dans un pot commun les différentes compétences autour des métiers du numérique : création de contenu, commercialisation, approche pmarketing, animation numérique…
L’effet vertueux de la mutualisation est bénéfique pour chaque office de tourisme qui ne peut pas s’attacher les compétences dans tous les domaines. C’est aussi un plus indéniable pour le territoire par un effet d’entrainement et d’économie d’échelle. Les prestataires touristiques s’y retrouvent avec des outils performants, cohérents et partagés. Quant aux clients, son expérience est optimisée à l’échelle d’une destination.

 

Dax et la stratégie de contenus

A Dax, une réflexion de fond a été menée à la fois sur l’image dégagée par la ville alliant Feria et Thermes, sur son encrage dans une destination « Sud-Ouest » et bon vivant, et sur la concurrence autour des stations thermales.
Ce travail a aussi permis de faire un diagnostic de la situation actuelle. L’organisation en interne se présente sous forme de « silo » ne favorisant pas la transversalité des compétences. Le changement est en marche.

Le Grand Villeneuvois et la transmission interne des compétences

A l’office de tourisme du Grand Villeneuvois, un mouvement de fond est en marche s’appuyant sur la team numérique convaincue et déterminée à transmettre en interne et en externe. Dans la structure, la complémentarité des deux ANT et du reporter de territoire s’est construite en quelques mois. La fracture numérique avec le reste de l’équipe a failli être consommée mais une démarche interne permet à présent d’enclencher un virage numérique global avec un diagnostic numérique interne, des ateliers spécifiques et la manipulation d’outils directement en lien avec les missions des collaborateurs.

L’éclairage de l’expert sur la conduite de projet web

Lors de la journée « Manager sa destination », Elie Sloim, Président et gérant de la société Opquast, expert en référentiel et en qualité web, est intervenu sur la Conduite de projet web : conception, agilité et prévention des risques. Un apport optimal pour toute structure lancée dans un projet web avec des notions clés et une vision renouvelée de notre sacro-saint site internet.
Témésis, devenu Opquast, est la société qui a accompagné la MONA et la Région Nouvelle-Aquitaine dans la conception de la plateforme SNUT.

Zoom sur le “Challenge Destination Numérique”

La journée de restitution du 13 novembre 2014 a sonné la troisième et dernière étape d’un travail mené à distance au sein de structures volontaires et initié au mois d’avril avec la MONA. Ce challenge s’est réalisée à distance pour les 2 premières étapes.

La première étape, communiquée dès le 8 avril, a permis à la team numérique d’un office de tourisme ou d’une destination de travailler sur l’organisation interne face à la prise en compte de leur mission “numérique”. Cette étape de travail en groupe a pris la forme de 3 épreuves permettant d’envisager des pistes de progrès.
La deuxième étape concerne la réalisation de l’autodiagnostic de sa stratégie numérique de territoire. Cette étape, à réaliser durant le printemps et l’été, s’est appuyée sur l’outil d’autodiagnostic des Stratégies NUmériques de Territoires touristiques, le SNUT.
La troisième étape est la journée de partage et de restitution pour présenter et enrichir les stratégies élaborées.