Assistant personnel, l’indispensable 3.0 du tourisme d’affaires ?

Le terme « assistant personnel » n’évoque pas grand chose dans l’esprit collectif. Il faut donc citer « Siri », « Google Home » ou encore “Amazon Echo” pour que l’on perçoive réellement de quoi il s’agit. Ces outils, les « assistants personnels » sont aujourd’hui très tendance. Ils tiennent leur origine des services de conciergerie réservées la plupart du temps à une clientèle plutôt aisée. Depuis quelques années, la vague du « digital » a pris le dessus sur ce type de marché et propose des produits de qualité capables de fournir des services très précis. Ces outils prennent également un essor considérable dans le secteur du tourisme. En effet, un panel d’applications existe pour satisfaire les besoins occasionnels ou quotidiens d’un voyageur. Assistant personnel, l’indispensable 3.0 du tourisme d’affaires ? un article d’Héloïse Ahier, rédigé en février 2019, dans le cadre de son travail de veille pour le Master 1 AGEST, de l’Université Bordeaux Montaigne.

“La vague du digital a pris le dessus”

Ces appareils ancrés dans notre quotidien

Plus nombreux qu’on ne le croit, ils peuvent revêtir diverses formes. D’un d’objet décoratif comme Google Home à un format d’application comme Siri d’Iphone ou bien encore les chatbots, il y en a pour tous les goûts ! Mais quelle utilisation en fait-on ? Reconnaissance vocale, traducteurs, certains sont même entièrement connectés à votre maison… Il est désormais possible de demander un service à son assistant par une simple interpellation.

Ces outils intéressent de plus en plus des milieux comme le celui du tourisme qui voit se développer de nombreux assistants de voyage. En effet, quoi de plus utile qu’une application ou un chatbot lorsque l’on part en voyage et que l’on ne sait pas quoi faire, quoi manger ? Ces assistants promettent des réponses instantanées et orientées selon la destination, les envies et le profil de l’utilisateur.

A Bordeaux, un chatbot particulier appelé Maïtika informe des bons plans. Soirées, concerts, offres promotionnelles, expositions à venir sur l’agglomération sont proposés en temps réel. Une aubaine également pour beaucoup de locaux. Avec Maïtika, plus besoin de se déplacer pour aller chercher l’information. L’application recense tous les évènements jour après jour de la belle endormie.

“Avec Maïtika plus besoin de se déplacer pour aller chercher l’information”

La tendance est au voyage d’affaires

Certaines grandes entreprises et start-ups se penchent progressivement sur le tourisme d’affaires. Il représente une part de marché importante et amène de plus en plus d’utilisateurs. Le profil d’utilisateur se professionnalise. On voit croitre l’offre pour ce type de public. Des géants de l’hébergement comme Airbnb ou encore Booking étendent leurs offres à ces voyageurs d’affaires. Ils créent aujourd’hui des assistants digitaux pour répondre à leur demande.

Pourquoi les pros se tournent t-ils vers les assistants personnels quand ils voyagent ?

Ces outils présentent un gain de temps certain pour le voyageur professionnel grâce aux fonctionnalités qu’ils présentent. Il est en effet désormais possible de programmer son voyage d’affaires en quelques minutes seulement par l’intermédiaire d’une application qui regroupe alors transports, hébergements, activités annexes etc… Les assistants personnels sont également de plus en plus fiables et de plus en plus personnalisés par rapport au profil de l’utilisateur.

“C’est un gain de temps pour les voyageurs professionnels”

Une nouvelle façon d’appréhender son séjour ?

Face à l’utilisation de plus en plus systématique de ce type d’accompagnement dédié aux professionnels, la manière d’appréhender et de vivre son voyage d’affaire évolue. Les plateformes d’hébergement ne proposent plus simplement un lieu où dormir, c’est désormais une véritable expérience qu’elles essaient de promouvoir.

Elles invitent par exemple à visiter les monuments de la région, conseillent sur les restaurants et autres activités annexes pouvant agrémenter le séjour. L’on découvre alors une nouvelle façon de voyager en alliant « business » et plaisir. On aborde ainsi de manière plus sympathique la destination dans laquelle on doit se rendre pour des motifs professionnels. Cette nouvelle tendance fait également place à d’avantage de convivialité et de partage car les nuits chez l’habitant sont de plus en plus privilégiées.

“C’est désormais une véritable expérience qui est proposée”

L’hybride, une innovation à la bordelaise

Le petit dernier en matière d’innovation est bordelais. J’ai nommé Wiidii. Il est capable comme toutes les autres applications de donner de l’information en temps réel et personnalisée selon le profil de l’utilisateur. Cet outil n’est pas un assistant personnel comme les autres. Son petit plus ? Toutes les informations dispensées par cette application sont vérifiées quasi immédiatement par des humains. C’est tout ce qui fait sa différence en matière d’efficacité.

Un outil à la fois humain et numérique

Wiidii est par exemple capable de donner des horaires d’ouverture d’un restaurant. Il peut également, par simple reconnaissance vocale, exécuter une volonté comme celle de réserver une table à ce même restaurant. Fort de sa base de données exponentielle, l’application ne cesse d’évoluer et de se développer.

Quel futur pour cette assistance numérique ?

Cette évolution vers le digital promet certes un gain de temps et des progrès technologiques. Mais cette tendance est-elle vraiment fiable ? En effet, utiliser ce genre d’outil implique un devoir de confidentialité et de sécurité de la part des entreprises qui les produisent. Est-ce vraiment le cas ? Les assistants personnels sont-ils inviolables ? La réponse est négative, bien que les progrès techniques sur le sujet évoluent.

En France, les règles de sécurité sont régies par le RGPD (règlement général sur la protection des données). Cela n’est pas suffisant pour palier au problème de la récupération de ces données. En effet, nos données sont extraites par le biais de ces applications sans que nous ne sachions nécessairement leur emploi final. De plus, toute application du moment qu’elle passe par internet est “piratable” et donc jamais totalement sécurisée. Tout ceci est à prendre en compte lorsque nous divulguons des informations ultra privées telles que des numéros de compte bancaire ou des éléments d’identité. Le simple son d’une voix peut être enregistré, stocké et retraité pour servir un autre programme. L’utilisation de ces assistants n’est pas réellement sans danger même si elle offre un panel de services auxquelles nous n’avions pas accès autrefois lorsque nous voyagions.

Alors avec cette tendance galopante, pourra t-on un jour ré-envisager notre quotidien sans ces aides digitales ? Avec ces constantes innovations, la frénésie de l’assistance numérique n’est dans tous les cas pas prête de s’arrêter.

Aller plus loin…

  • Si cet article vous a plu et que vous souhaitez en découvrir plus sur le sujet, n’hésitez pas à découvrir l’intégralité de la note de veille. Merci Héloïse !

> Télécharger la note de veille

Une note réalisée par Laura Barbe, étudiante AGEST, dans le cadre de son master à l’Université Bordeaux Montaigne

Télécharger
TAGS
VOTRE INTERLOCUTEUR
Mission des Offices de tourisme Nouvelle-Aquitaine
La Mission des Offices de tourisme de la Nouvelle-Aquitaine, MONA, est une association loi 1901, soutenue et partenaire de la Région Nouvelle-Aquitaine. La MONA a deux objectifs principaux :
– Etre l’outil de professionnalisation des acteurs du tourisme et de structuration des territoires touristiques de la Région Nouvelle-Aquitaine
– Etre la tête de réseau des offices de tourisme de la Nouvelle-Aquitaine.