Tourisme virtuel : panorama en 2020

L’usage du numérique se fait sur tous les écrans particulièrement cette année…  et pousse la réflexion : comment proposer de nouvelles offres au public ? Comment se réinventer et proposer à voyager différemment ? Le webséminaire “Tourisme virtuel en 2020 : où en est-on ?” propose un éventail d’exemples de réalité virtuelle #RV pour vous montrer les intérêts à se lancer.

Le webséminaire du 18 novembre 2020 mené par Trajectoires Tourisme et la MONA est à découvrir en replay ici.

Réalité virtuelle : recréer de l’émotion

Dans les expériences de réalités virtuelles, les participants sont dotés d’un casque sur les yeux et équipé d’un système son. Elle a distinguer de la réalité augmentée qui elle, prend en compte les éléments du réel en intégrant des objets ou personnages virtuels.

Quels intérêts pour ma destination ?

Dans cette expérience, l’utilisateur n’est pas spectateur mais acteur. Correspondant à de nouvelles attentes, de nouveaux publics également, ces expériences sont un moyen de réassurance, de création de nouvelles émotions. Vivre ces émotions parfois fortes crée des souvenirs marquants et une proximité avec la destination ou le produit. 

La réalité virtuelle est présentée ici sous 4 usages :

  1. une façon d’attiser la curiosité
  2. pour permettre de tester avant de consommer
  3. un moyen d’agrémenter ses visites
  4. dans le but de réaliser des expériences insolites
paysage avec casque virtuel

Quelles actions mises en oeuvre ?

Pour les destinations en quête de nouveaux publics, la gamification permet de toucher les jeunes, les familles, et plus généralement…

Une façon d’attiser la curiosité

Créer de la surprise, des émotions, des sensations bienfaisantes au travers d’une expérience immersive. C’est ce qu’à fait une marque de bière en créant tout un véhicule aménagé une expérience surprenante. La vidéo qui retranscrit l’expérience et la surprise chez la personne qui a vécu l’expérience a été utilisée après l’événement comme vidéo virale sur les réseaux sociaux pour promouvoir la marque.

Pour permettre de tester avant de consommer

Comme montré dans le replay, les vidéos immersives peuvent aider à choisir un hébergement et conforter son avis. Dans le cadre d’activité outdoors, le fait de vivre virtuellement un extrait de canyoning par exemple, permet de choisir l’activité, de se rassurer ou de rassurer les grand-parents par exemple. 

Un moyen d’agrémenter ses visites

Dans le cadre de visites : le casque permet de faire voyager dans le temps par exemple pour des reconstitutions, de recontextitualiser et d’apporter des informations. Le webséminaire vous partage les vidéos des exemples d’un musée de Berlin-Est qui recrée le quartier de l’époque, et celui de la reconstitution d’une cité médiévale.

Dans le but de réaliser des expériences insolites

La Plagne a reconstitué une expérience sportive, en permettant aux visiteurs de faire l’expérience d’une descente en bobsleigh. Le Musée du Louvre a recréé la Joconde en replaçant la toile dans son vrai décor. Un contenu pédagogique venant compléter la connaissance autour du tableau.

téléphone carte en relief

Et en termes de réalisation ?

La caméra 360° qui permet d’avoir accès à des photos 360, est le plus accessible car les images sont prises en charge par les plateforme telles que facebook / youtube / vimeo. Et elle ne nécessite pas l’intervention d’une agence de communication.

Pour les expériences en réalité virtuelle, l’intervention d’une agence spécialisée sur la création du contenu 3D est nécessaire.

Des expériences qui donnent envie de sauter le pas ! 

Les ressources sont accessibles ici.

> Replay du webséminaire Tourisme Virtuel

Le webséminaire du 18 novembre 2020 mené par Trajectoires Tourisme et la MONA est à découvrir en replay ici. Un contenu réalisé par Elsa Lelandais – Chargée de création images et vidéos à Auvergne-Rhône-Alpes-Tourisme.

Découvrez-le sans plus attendre !