Limoges act : cultiver la Qualité de Vie au Travail Territoriale

Limoges act est un collectif de managers des entreprises de la communauté urbaine de Limoges. Ensemble, ils cultivent une meilleure qualité de vie au travail pour améliorer le cadre de vie, l’emploi et l’attractivité de leur territoire.

illustration & graphisme – collectif Zélie

À l’origine du Limoges act…

Des constats, des besoins et une intuition. Le constat d’un monde du travail en perte de sens et de managers isolés. Le constat d’entreprises déconnectées de leur territoire, de “salariés” déconnecté des “citoyens”. Le besoin de redonner du sens au travail, de créer un espace d’échanges entre managers, de favoriser l’ancrage des entreprises pour une meilleure qualité de vie et de travail sur un territoireL’intuition d’un terreau favorable à l’innovation organisationnelle, sociale et managériale sur le territoire de Limoges.

C’est sur ces bases que nous avons imaginé Limoges act (act comme amélioration des conditions de travail), cousine de l’entract.  Une expérimentation pour explorer la qualité de vie au travail à l’échelle territoriale, avec des entreprises et organisations de divers secteurs.

Pourquoi Limoges ? Parce que nous y avons trouvé un terreau favorable et une volonté de porter le projet par Destination Limoges. Pour sa qualité de “grande ville à la campagne”. Son territoire engagé dans des démarches favorisant le bien-être : “ville santé citoyenne”, “ville créative unesco”. Son agglomération engagée dans un schéma de développement touristique pour développer l’attractivité du territoire, grâce à la fédération des acteurs locaux. Sa stratégie d’innovation, dont l’innovation managériale est un pilier. Son réseau d’entreprises au fort potentiel économique. Son réseau d’acteurs prêts à repenser leurs méthodes managériales pour développer leur entreprise, mieux recruter, fidéliser et diffuser une image positive de structure où il fait bon travailler, engagée sur son territoire. Enfin, pour son tissu de tiers-lieux qui pensent le travail autrement.

 

Un an d’expérimentation

Limoges act, ça a été en 2020 la rencontre de neuf managers d’organisations emblématiques de Limoges. Douze rendez-vous collectifs pour parler ensemble de leurs problématiques de management et de la manière de travailler ensemble à une meilleure qualité de vie au travail sur leur territoire. Accompagnés par la MONA, l’ARACT Nouvelle-Aquitaine, six formateurs/consultants et le collectif Zélie, ils se sont formés à la qualité de vie au travail. Ils ont enclenché une dynamique collective pour favoriser les échanges entre organisations et entre managers.

L’expérimentation a mis en lumière de nombreux apprentissages. Parmi eux, l’importance de la diversité, des échanges inter-sectoriels et d’une démarche émergeant du terrain. Limoges act a fait ressortir le besoin de revenir à la notion de “commun” sur un territoire.

Porteur de l’expérimentation, l’office de tourisme intercommunal de Limoges a décroché l’appel à projets national FACT (Fonds pour l’Amélioration des Conditions de Travail) sur le thème de la qualité de vie au travail comme facteur d’attractivité des territoires, pour financer l’accompagnement des entreprises. La Région Nouvelle-Aquitaine a également apporté son concours financier à la MONA à travers son Fonds Régional pour l’Innovation dans la Formation.

 

l’écosystème de la QVTT à Limoges

La QVTT, un concept à cultiver

C’est ainsi qu’est né le concept de QVTT, pour qualité de vie au travail territoriale. Au delà d’une démarche impliquant plusieurs entreprises sur un même territoire autour de la QVT, la démarche de QVTT portée par le Limoges act a pour ambition de repenser en profondeur la manière de vivre et de travailler sur un territoire, ensemble.

Limoges act, c’est aujourd’hui un collectif de managers et d’organisations. Il se réunit a minima une fois par mois. Ses actions 2021 ? Échanger sur la QVTT, diffuser la QVTT en interne, déployer des actions collectives et se structurer.

Pour cultiver la QVTT, la première étape est la diffusion dans les équipes. Puis viendra l’élargissement du collectif à de nouvelles structures en 2022.

 

Une inspiration pour les OGD

Limoges act a permis de tirer de nombreux apprentissages sur les OGD. Nous y avons appris que les leviers à lever en matière d’innovation managériale sont les mêmes, quels que soient les secteurs d’activités ou la taille de l’organisation. L’essentiel repose sur le temps long pour accompagner durablement les changements et l’implication collective dans les conditions de travail. Analyser les manifestations territoriales nous a prouvé que l’ancrage local permet d’entretenir le terreau propice à la durabilité des entreprises et à l’hospitalité des territoires, incarnée par ceux qui y vivent et y travaillent. La crise sanitaire n’a pas mis un coup d’arrêt à cette expérimentation. Bien au contraire, elle a mis un spot éclairant sur les conditions de travail et leur nécessaire prise en considération dans les entreprises du tertiaire, comme les OGD, où les hommes et les femmes qui travaillent constituent la première des richesses. 

Les OGD sont au coeur d’un écosystème territorial. Elles doivent trouver leur place en son sein, en collaboration avec les autres acteurs. Le tourisme peut être une de ses composantes, à condition qu’il soit pensé comme un élément de la politique territoriale globale. C’est ainsi que les OGD pourraient participer à de réelles transitions organisationnelles et territoriales.

 

> Limoges act, cultiver la QVTT

Feuilleter le poster du Limoges act

Découvrir le poster