Saint-Omer et leur émission télé pour valoriser les prestataires [SADI Inspi – Histoire 9]

 

SADI'InspiLors du SADI Inspi #3 de novembre 2020, 3 témoins vous ont partagé leur stratégie d’accueil auprès de leurs pros. Nous vous dévoilons leurs bilans 6 mois après. 
La team SADI’Inspi vous raconte ces histoires : la MASCOT Bourgogne Franche-Comté, POT’ – Plateforme des Organismes de Tourisme des Hauts-de-France, OTN, Fédération Régionale des Offices de Tourisme de Normandie et la MONA – Mission des Offices de Tourisme de Nouvelle Aquitaine.

Découvrez l’histoire 9 – SADI Inspi par l’Office de tourisme et des congrès du Pays de Saint-Omer, en région Hauts-de-France sur leur émission télé pour valoriser les pros.

Contexte

Dans la stratégie d’accueil de l’office de tourisme de Saint-Omer les prestataires sont au centre. En 2020, plusieurs actions ont été orientées pour cette cible. Et plus particulièrement l’émission « l’attestation du samedi« . Ils se sont organisés en interne pour que cette émission voit le jour.

Pourquoi cette émission ?

  • Rencontrer les personnes du territoire
  • Avoir des belles images lors de basses saisons,
  • Rencontrer des prestataires que l’on connaît peu
  • Faire le lien avec les élus
  • Devenir son propre média
  • Fidéliser les habitants
  • Maintenir le lien
  • Toucher des commerçants ou des sujets non touristique

Comment s’organiser ?

  • Mettre en avant les talents en interne :
    • des musiciens
    • 1 personne en charge du script
    • 1 personne : caméran réalisation, météo, drone, co-animation, plan de tournage
  • Trouver un lieu
  • Avoir du matériel
  • Fixer un rythme :
    • Réunion tous les lundis à 10h30 pour préparer l’émission
    • RDV tournage plateau le jeudi à 18h
    • Vendredi et samedi pour faire le montage

Coût :

  • 40€/semaine pour la visibilité
  • Les ressources / les talents interne

Visionnez le témoignage de Julien Duquenne de la SPL Tourisme du Pays de Saint-Omer :

Bilan quantitatif

  • 11 numéros de l’émission « L’Attestation du Samedi », 90 000 vues.
  • Des invités institutionnels, socio-pros mais aussi des artistes et des personnalités : Camille Delcroix, Hervé Le Tellier (dernier prix Goncourt).
  • 2 émissions enregistrées en extérieur (plateau au théâtre du MAC et dans l’Estaminet La Ducasse).
  • Une équipe de 5 personnes mobilisée en interne pour les tournages (préparation, réalisation, régie, animation…).
  • Une quinzaine de reportages… 

Ressenti qualitatif

Nous sommes très satisfaits. Cette émission a permis d’assurer un lien avec les socio-pros et parfois de petits partenaires. Nous avons pu également mettre à l’honneur les commerçants et quelques marchés. 

La présence d’élus a permis la présentation de dispositifs locaux pour l’obtention d’aides.

Les touristes et les habitants ont trouvé une respiration pendant le confinement et un ton propre à notre structure. Ils ont pu également découvrir les coulisses du fonctionnement de notre structure.

Les équipes ont adoré l’expérience et ont acquis des compétences sur la réalisation et le montage d’événements en vidéo.

Avec du recul, qu’est ce qui aurait pu être fait différemment ? les éventuelles frustrations ?

Il est difficile de maîtriser, dans l’émission, les temps institutionnels des temps « loisirs ». Je pense qu’un Office doit se concentrer sur la seconde partie. Maintenant, si un temps était accordé à l’institutionnel, c’est qu’il y avait une demande que d’autres médias ne prenaient pas en compte.

L’arrêt de l’émission a été frustrant mais notre souhait était vraiment d’occuper la période de confinement.

La maîtrise du temps (script) est également compliquée.

Et pour la suite : quelles traces cela va laisser ? Quelles améliorations ou transformations du projet dans l’avenir ?

Nous continuons à développer notre capacité interne sur la production. Nous participons actuellement à de la fiction touristique où les équipes découvrent d’autres postes : régie de plateau, assistant réalisateur, décorateur…Cette expérience permettra de maîtriser plus encore nos récits, le spot publicitaire, nos gestions de scénographie et l’offre de partenariats avec des socio-pros.

Nous allons mettre en place d’autres productions comme le retour d’un « 48h Facebook live » ou le suivi d’événements en direct (nous travaillons sur un plateau pendant le Festival de Jazz du Pays de Saint-Omer). 

L’hebdomadaire « L’indépendant » va reprendre notre concept en s’appuyant sur notre technique en échange d’une carte libre de 15 min sur 1h + de l’échange publicitaire. Le concept a été proposé par le journal à notre agglomération.

TAGS
VOTRE INTERLOCUTEUR
Amélie Hay
Après avoir intégré la MONA pour oeuvrer sur une thématique qui lui porte à cœur : la stratégie d'accueil, Amélie a poursuivi son parcours professionnel sur l'animation de réseau via la communication et le Service Civique. Elle travaille désormais sur la professionnalisation à travers la coordination des projets de formations sur-mesure en intra-entreprise et l'organisation de la logistique des formations en inter-entreprises.

E-mail : amelie.hay@monatourisme.fr