Les offices de tourisme mobiles

L’accueil pour les offices de tourisme, ce n’est plus seulement gérer le flux de clients qui passent les portes pour donner une information de qualité. Les modes de consommation changent, les manières de prendre l’information touristique se diversifient. Il n’est plus du tout naturel pour un touriste de passer les portes de l’office de tourisme pour être renseigné…

L’expert de la destination, expert local et conseiller en séjour de l’Office de tourisme, s’engage alors dans le conseil avec des suggestions personnelles. Il faut être en mesure d’exporter cette expertise en-dehors des murs de l’office de tourisme pour aller à la rencontre des touristes et des locaux, c’est notamment tout l’enjeu d’un Schéma d’accueil et de diffusion de l’information SADI.
Stratégiquement, aller hors les murs de son office, c’est tout d’abord savoir pour quelle clientèle, pour quel(s) message(s), pour quel objectif et pour quel retour sur investissement ? C’est aussi déterminer le “comment”.

L’office de tourisme mobile est une des solutions et beaucoup de questions se posent : quelle réelle valeur ajoutée, quel coût, quel impact dans les ressources humaines, quelle image sur le territoire… ?

Une enquête sur l’office de tourisme mobile dès 2014

Au cours de l’été 2014, la MONA a lancé une enquête auprès des Offices de Tourisme ayant déployé un office de tourisme mobile. 16 d’entre eux ont participé à l’enquête et les enseignements en sont intéressants à plusieurs niveaux :

  • ils permettent de dresser une nomenclature des offices de tourisme mobile, entre les offices de tourisme déportés, l’accueil mobile à pied ou l’accueil mobile avec un véhicule ;
  • ils permettent de mieux comprendre les réactions parfois surprises des usagers et donnent des pistes pour être bien identifié ;
  • ils mettent en avant l’importance de l’originalité de l’outil employé en mobilité qui est un atout primordial. Car l’office de tourisme mobile, c’est avant tout du street marketing !

La présentation de l’enquête faite aux Rencontres du Tourisme de Brive le 19 novembre 2014 :

> Enquête Offices de tourisme mobile 2014

Les résultats de l’enquête de 2014 sur les Offices de tourisme mobile sont en téléchargement

Lire l'article

Le boom des offices de tourisme mobile 2013-2016

Qui n’a jamais croisé un épicier ambulant, un glacier sur son vélo… apporter le service via la mobilité n’est pas quelque chose de nouveau ou d’innovant et bon nombre d’offices de tourisme utilisent l’accueil mobile lors de manifestation ou encore sur des marchés. Des exemples ont été présentés lors de la journée MONA “Révolution de l’accueil – Saison 1” en 2014 : au Cap d’Agde, à Toulouse et à Sète. Cependant, à partir 2014, les expériences d’offices de tourisme mobiles se sont multipliées en France et à l’international.
A l’occasion de la saison 2 de la journée Révolution de l’accueil, qui s’est déroulée le 28 janvier 2016 à Bordeaux, plusieurs expériences ont été présentées lors d’une table ronde avec des videos à retrouver sur cette playlist :

Depuis, les initiatives ont fait florès, comme le montre ce tableau Pinterest qui recense les Offices de Tourisme Mobile, en France, mais aussi à l’étranger.

Abonnez-vous au tableau Office de tourisme mobile de Jean-Luc sur Pinterest.

> Offices de tourisme mobiles du futur

Découvrez le Bacalab de 2016 sur les Offices de tourisme mobiles

Accédez à l'article