L’histoire de notre organisation

2017, une nouvelle structure vient de naître de la fusion de trois anciennes régions, la MONA Mission des Offices de tourisme Nouvelle-Aquitaine.
Une nouvelle équipe, avec des habitudes de travail différentes, un territoire d’intervention géographique augmenté, un périmètre d’actions modifié, 2017 marque le début de l’histoire de notre (r)évolution.
Nous prenons alors conscience de la réelle nécessité de changement dans notre mode de fonctionnement et d’organisation.
Le constat est sans appel et affirme le besoin de se retrouver autour d’un projet commun et de valeurs partagées.

Une évolution pour certains, une révolution pour d’autres.

 

La construction de l’équipe en s’appuyant sur l’humain, avec des valeurs communes 

Dès l’annonce de la fusion des régions, en 2015, les équipes des trois anciens relais territoriaux commencent à travailler ensemble pour définir un projet stratégique régional avec pour première action, un programme de professionnalisation commun en 2016. À la naissance de la MONA, nous nous connaissons, travaillons déjà ensemble, le projet est lancé, mais …

Dès le printemps 2017, nous suivons une formation « construire son projet d’entreprise à travers l’animation de réseau”, l’occasion de mettre à plat tout ce qui ne fonctionne pas dans l’équipe. En parallèle, nous découvrons une méthode pour identifier les rôles et les complémentarités de chacun et la mettons à profit pour définir les profils pour mieux faire fonctionner le collectif.

D’un séminaire à un autre, le collectif se forme autour de valeurs communes. 

Nous sommes un collectif uni, impulseur, bouillonnant, technique et respectueux œuvrant au sein d’une organisation vivante et soucieuse de l’épanouissement de ses collaborateurs. 

 

 

La définition de notre organisation et ce que nous voulons faire ensemble

Nous poursuivons notre structuration, répartissons, (re)définissons nos missions et nos projets mais rapidement nous nous interrogeons sur notre mission commune, celle qui donne du sens à ce que nous faisons. 

Nous avons pour mission de stimuler les individus et les territoires pour les rendre compétents, novateurs, connectés et fiers de leurs actions. 

De cette définition, nous continuons les réflexions autour de notre modèle d’organisation : autonomie dans la conduite des projets, responsabilités, télétravail, optimisation des outils à distance… Nous nous formons autour de la gestion de projet en 2017 et 2018 ainsi que sur les modes d’organisations et les méthodes de prise de décision collective en 2020 et 2021. Des accords d’entreprises et de télétravail consignent notre mode de fonctionnement dès 2018, un point d’étape essentiel d’une vraie organisation collective.

 

La mise en oeuvre de notre projet associatif qui fixe le cap

Nous sommes désormais prêts à mener, avec notre réseau, une réflexion globale sur notre projet associatif pour les années à venir.
C’est l’écriture d’une nouvelle page pour la MONA sur 2020-2021.
Nous nous inscrivons alors dans un projet associatif respectueux des relations avec notre réseau, nos partenaires, nos fournisseurs, notre équipe et nos projets. Nous considérons que notre structure, comme celles qui composent notre réseau, est un organisme vivant, en mouvement, fruit de la société dans laquelle elle évolue. Notre responsabilité est d’être garant de cela, d’en être acteur, de diffuser largement les valeurs associées et d’encourager les organismes de tourisme à s’engager dans cette voie en adaptant perpétuellement les compétences et les missions

Notre cap se poursuit aux travers de 8 items qui nous sont chers :

  • L’expertise
    Pour être expert, la MONA se doit d’être agile et technique, de permettre le transfert des compétences en interne, mais aussi de garder l’appétence à l’expérimentation et à l’innovation tant pour nous-même que pour le réseau. Par notre expertise, nous sommes un aiguilleur et un centre de ressources permettant l’impulsion et la valorisation des nouvelles dynamiques du réseau.
  • Proximité réseau
    La proximité avec le réseau, c’est être au contact de la réalité du terrain pour la satisfaction des individus et des structures, de toutes tailles et statuts. Nous mettons en lumière les mouvements du réseau comme une force, en prenant particulièrement soin des nouveaux arrivants.
  • RSE
    Pour nous, parler de Responsabilité Sociétale / Sociale des Entreprises, c’est considérer que nos structures (notre réseau) sont des organismes vivants donc en mouvement, fruit de la société dans lesquelles ils évoluent. Pour nous, notre responsabilité est d’être garant de cela, d’en être acteur, de diffuser largement les valeurs et d’encourager les Organismes de Gestion des Destinations à s’engager dans des démarches RSE. Pour y parvenir, c’est un état d’esprit permanent qui prend en compte les démarches de développement durable, d’ancrage local et de qualité de vie au travail.
  • Qualité de vie au travail
    Pour nous la QVT c’est l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle qui est rendu possible par de l’humanisme en donnant une attention quotidienne aux salariés. Cette attention est portée sur la valorisation du travail de chacun, de la reconnaissance et de la considération afin que la MONA évolue dans un climat serein, et pour que les salariés y soient fiers d’y travailler. Pour réussir et faire, il est important de ne pas négliger le partage de notre vision commune, de favoriser une bonne ambiance de travail, de mieux se connaître les uns les autres, d’avoir une charge de travail mesurée, des outils efficaces et un environnement confortable pour chacun des salariés.
  • Gouvernance
    Notre gouvernance est au service de notre raison d’être. Nous avons le soutien et la confiance du Conseil Régional. La MONA fait le choix d’inclure le bureau et le CA dans son fonctionnement pour définir une stratégie claire en adéquation avec nos valeurs. En interne, notre organisation nous permet de prendre part à cette gouvernance tout en veillant à l’épanouissement des individus. C’est la MONA apprenante.
  • Coopération
    Pour nous, la coopération, c’est une situation clarifiée avec les acteurs institutionnels par un état des lieux qui permet une bonne coordination. C’est une filière tourisme qui mobilise des compétences transversales avec les partenaires touristiques hors institutionnels. Ce sont des projets décloisonnés qui permettent de toucher d’autres publics, hors secteur touristique. C’est une relation de partenariat et de confiance avec nos sous-traitants organismes de formation.
  • Défense du réseau
    Nous défendons au quotidien les valeurs des offices de tourisme et leur raison d’être auprès de ses partenaires. Cela va au-delà du travail technique mené sur la professionnalisation puisque cette démarche intègre l’évolution de l’écosystème de l’office de tourisme (enjeux sociétaux, organisationnels…). Ce travail passe par un enjeu fort de communication et de création de liens.
  • Nouveaux services
    Pour nous, les nouveaux services proposés au réseau passent par une perpétuelle montée en compétences des membres de l’équipe et du réseau Expairs pour répondre efficacement aux besoins du terrain. L’expérimentation est ancrée dans l’ADN de la MONA et permet de proposer des services sur mesure, adaptés à une destination ou à une équipe. Cet accompagnement proposé doit permettre une transformation durable.

C’est un état d’esprit permanent que nous intégrons, par une ouverture à la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), à la prise en compte des démarches de développement durable, d’ancrage local et de qualité de vie au travail

 

Notre organisation se poursuit

La crise sanitaire, malgré les confinements et la distance, nous rapproche encore plus de notre réseau. Cette proximité alimente le renouvellement de notre projet associatif et nous conforte dans notre mode d’organisation.

2020 et 2021 marquent également un nouveau tournant pour notre équipe avec des départs et des arrivées. Le changement de direction en juillet 2020 s’est fait en interne, un choix de notre part pour assurer une continuité dans notre modèle d’organisation. 

Une nouvelle gouvernance avec un changement de présidence en décembre 2020 a été pour nous l’occasion de tisser des liens forts autour du projet associatif avec les membres de notre bureau et du Conseil d’Administration. 

Notre organisation se poursuit sous différentes formes :
> une réunion mensuelle avec les membres du bureau pour lier technicité et gouvernance
> une co-construction du Plan de Développement des Compétences collectif et individuel pour répondre aux enjeux de notre projet associatif ;
> une feuille de route CSE construite collectivement pour l’épanouissement des salariés et une élection sans candidat ;
> des réunions d’équipe mensuelles, tournantes géographiquement pour une équité dans les déplacements ;
> « les besoins du lundi », un point hebdomadaire pour fluidifier la circulation de l’information en interne et cibler les besoins à court terme ;
> des espaces de discussions permettant retrospective et perspective sur notre mode d’organisation ;
> un plan d’actions élaborés collectivement avec une responsabilité de chacun sur ses actions ;
> une liberté donnée dans l’organisation de son travail et de son temps ;
> des accords de télétravail et des accords d’entreprise ;
> des méthodes d’intelligence collective dans les réunions d’équipe et les prises de décisions. 

C’est alors le moment opportun pour mettre noir sur blanc les fondamentaux de la MONA et affirmer notre singularité.

Nous sommes fiers de travailler pour et avec les acteurs du tourisme de Nouvelle-Aquitaine, fiers de les représenter, de les fédérer, de les accompagner, de les former et de leur insuffler notre dynamique. 

Nous sommes la MONA, et nous nous épanouissons à stimuler les individus et les territoires pour les rendre compétents, novateurs, connectés et fiers de leurs actions.

 

> Nos missions et nos services

Découvrez tous nos services au réseau

> On vous présente l'équipe ?

Découvrez-nous !

A l’origine de la MONA : la MOPA, la FROTSI Limousin, le CRT Limousin et la FROTSI Poitou-Charentes

Nv_nuancierpetit.jpgLa MOPA (Mission des offices de tourisme et pays touristiques d’Aquitaine) est née le 15 mai 2003 autour d’un programme collectif réunissant la Fédération Régionale des Pays d’Accueil Touristiques d’Aquitaine (FRPAT) et la Fédération Régionale des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative d’Aquitaine (FROTSI).

Les soutiens du Conseil Régional d’Aquitaine et de l’État (DRT) ont été déterminants pour pouvoir mettre en place cette structure.
En effet, 80% du budget a immédiatement été assuré par ces deux financeurs, le Conseil Régional assurant seul une aide financière à partir de 2005.
Le programme d’action de la MOPA a toujours permis de travailler sur trois grand thèmes majeurs pour le tourisme régional : la professionnalisation des acteurs du tourisme, la structuration touristique des territoires et les Marques de pays.

La convention liant les deux fédérations a été signée pour deux ans, puis prorogée jusqu’à fin 2006. Durant cette période, la mission a été administrativement hébergée par la FRPAT.

Au 1er janvier 2007, il a été constitué une association autonome, la MOPA dont les membres fondateurs étaient les deux fédérations régionales : FRPAT et FROTSI.

Le 18 décembre 2008, la FRPAT, la FROTSI et la MOPA ont fusionné.

La MOPA était donc la tête de réseau des OTSI et PAT en Aquitaine, avec des missions élargies :

  • professionnalisation des acteurs locaux du tourisme
  • appui à la structuration et organisation touristique des territoires
  • appui au développement du etourisme
  • développement des marques de pays
  • accompagnement des démarches qualité.

La FROTSI Poitou-Charentes est née en 1921. Fédération régionale des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiatives, elle a gardé son nom d’origine jusqu’à la fusion avec la MOPA en mai 2016.

Jusqu’en 2001, la FROTSI fonctionnait uniquement avec les bénévoles administrateurs, avec un secrétariat tournant affecté aux UDOTSI. A partir de 2001, le recrutement d’une secrétaire et d’un agent de coordination, ainsi que le conventionnement avec le Conseil régional, ont permis de mener à bien les missions d’accompagnement des offices de tourisme, de formation/sensibilisation auprès des bénévoles et administrateurs, de conseil.

A partir de 2009, avec le recrutement d’une directrice, la FROTSI est devenue organisme de formation et a poursuivi la coordination d’un programme régional de formations, en plus de sa mission d’animation de réseau et d’aide à la structuration en offices de tourisme de pôle. En 2013 , dans le cadre du schéma régional de développement touristique de la région Poitou-Charentes, la FROTSI met en place un plan de formation interfilières, à destination de tous les acteurs du tourisme.

Elle collabore dès 2012 avec ses voisins d’Aquitaine et du Limousin sur les formations longues (Animateur Numérique de Territoire, Accueil par Excellence).

A partir de 2009, la FROTSI Limousin a été intégrée au Comité Régional du Tourisme du Limousin.

Jusqu’à sa fusion avec la MOPA en 2017, la structure est donc restée active avec un organe délibérant, mais un fonctionnement technique et donc des salariés et missions au sein du CRT. Un service « Réseau des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative » a été créé en 2009, afin de favoriser les passerelles entre le CRT Limousin et les OTSI.

Un travail réalisé en lien étroit avec le service Professionnalisation, pour la formation continue des salariés des offices de tourisme et des prestataires touristiques.

L’aventure du PRPAT, Plan Régional de professionnalisation des acteurs touristiques du Limousin démarre en 2007. En 2009, sort le premier catalogue interfilière du Limousin, suite à la création d’un comité des financeurs et du recensement des besoins.

La mission de structuration est donc fortement liée à la professionnalisation, avec notamment des programmes de formation de 70h : définition touristique du territoire, accueil du futur, qualification & production de l’offre, animation numérique et coordination des acteurs.

VOTRE INTERLOCUTEUR
Mission des Offices de tourisme Nouvelle-Aquitaine
La Mission des Offices de tourisme de la Nouvelle-Aquitaine, MONA, est une association loi 1901, soutenue et partenaire de la Région Nouvelle-Aquitaine. La MONA a deux objectifs principaux :
– Etre l’outil de professionnalisation des acteurs du tourisme et de structuration des territoires touristiques de la Région Nouvelle-Aquitaine
– Etre la tête de réseau des offices de tourisme de la Nouvelle-Aquitaine.