Erasmus + pour des offices de tourismus +

Le programme ERASMUS,  acronyme signifiant European Region Action Scheme for the Mobility of University Students tire son origine dans l’histoire du moine humaniste et théologien néerlandais nommé Erasme (1465-1536). Prêchant l’humanisme à travers l’Europe, Erasme considère que “le monde entier est notre patrie à tous” –cette citation n’illustre-t-elle pas idéalement le fait du tourisme ?

Présentation du programme Erasmus+

Le programme Erasmus + répond aux enjeux européens en faveur de la jeunesse et des sports. Il est issu de la fusion de l’ensemble des programmes de mobilité européenne existants (Léonardo, Erasmus, Commenius, Grundtvig, Erasmus Mundus, Tepus, Alfa, Edulink…) à l’occasion du renouvellement de la stratégie européenne à l’horizon 2020. Doté d’un budget de 14,7 milliards d’euros, le programme  s’attache en outre à :

 

  • Réduire le chômage, en particulier chez les jeunes
  • Promouvoir l’éducation des adultes, notamment dans le domaine des nouvelles compétences et des compétences demandées sur le marché du travail
  • Encourager les jeunes à participer à la vie démocratique en Europe
  • Soutenir l’innovation, la coopération et les réformes
  • Réduire le décrochage scolaire
  • Promouvoir la coopération et la mobilité avec les pays partenaires de l’UE

« Erasmus+, c’est le programme superstar de l’Union européenne, celui dont tout le monde reconnaît l’utilité. Même les Britanniques voudraient le conserver après le Brexit.” titre le journal Ouest France

Le programme Erasmus+ 2014-2020 possède trois champs d’action : l’apprentissage par la mobilité, la coopération pour l’innovation et l’échange de bonnes pratiques et le soutien pour les réformes politiques. Explication des champs dans la vidéo interactive ci-dessous :

Au niveau national, ce sont les Directions de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS) qui représentent les autorités du programme. Leur mise en oeuvre est déléguée à des agences nationales. L’agence nationale française est basée à Paris pour le volet éducation non formelle et à Bordeaux pour le volet formation professionnelle et universitaire.

Découvrez dans quelle dimension les deux champs de la mobilité et de la coopération apparaissent pertinents pour le secteur du tourisme !

Apprentissage par la mobilité : formation de guides à l’étranger, séminaire d’équipe, SVE…

Les formations à l’étranger permettent aux acteurs du tourisme de pratiquer les langues, de s’ouvrir à une autre culture, de monter en compétence et surtout de découvrir une autre manière d’exercer son métier.

En 2016, la MONA a signé une convention de coopération avec l’Abbaye aux Dames de Saintes dans le cadre du programme Erasmus+. Depuis, la MONA a participé à deux expériences de mobilité européenne : formation de guides et séminaire d’équipe à l’étranger.

Formation de guides au titre de la mobilité professionnelle (2017)

La MONA s’est engagée dans un projet de formation professionnelle par la mobilité après avoir rejoint un consortium européen Erasmus+ animé par Vincent Soccodato, chargé de projets européens à l’Abbaye aux Dames à Saintes. Le projet global du consortium, intitulé “Heritage interpretation & innovative practices” s’inscrit dans le cadre du volet Mobilité des individus à des fins d’éducation et de formation/mobilité du personnel de l’éducation des adultes. Cet axe vise en outre à favoriser la formation professionnelle et à améliorer l’employabilité des personnels.

La MONA a rejoint consortium car elle a manifesté la volonté de permettre aux offices de tourisme de monter en compétence et de faire évoluer leur pratiques de médiation afin de les adapter aux attentes nouvelles des publics touristiques. La MONA avait en effet mis au point en 2016 une formation “Réenchanter ses visites guidées” pour réinventer les traditionnelles visites guidées, pour les rendre plus originales et plus créatives. Pour approfondir cette formation, il a alors été question de sensibiliser les guides à d’autres façons d’envisager leur métier. Cela a conduit le consortium à développer un projet de formation des guides à l’étranger, afin de leur faire bénéficier  d’une approche culturelle différente. Une mobilité de 5 jours à Edinburgh (Ecosse) a alors été programmée en mars 2017 pour former 19 guides de la Nouvelle-Aquitaine

« Les voyages forment la jeunesse » – Proverbe

Le programme de formation a été décomposée en deux temps. Le matin, les participants ont suivi des visites guidées dans des lieux insolites d’Edinburgh dispensées par des compagnies artistiques locales. L’après-midi a été dédiée à l’analyse critiques des discours et à l’exercice du guidage, sous la supervision de Thomas Volatier, comédien formateur des guides.

“Découvrir de nouvelles approches du tourisme à l’étranger est toujours plus porteur car on se laisse complètement embarquer dans la formation” – Participant à la mobilité

Pour remplir ses obligations de communication autour du projet, la MONA a opté pour un moyen original et décalé : la BD MONA’Rasmus. 

> MONA'rasmus à Edinbourgh 2017

Retrouvez l’aventure européenne des 19 guides en mobilité à Edimbourgh grâce au programme Erasmus+.

Lire l'article

Séminaire d’équipe au titre de la “mobilité des personnels” (2017)

Toujours dans le cadre du consortium européen, la MONA a été engagée dans une deuxième expérience de mobilité professionnelle. Cette dernière avait pour but de “renforcer les compétences des professionnels de l’interprétation du patrimoine culturel, du tourisme et du secteur socioculturel et la qualité de leurs pratiques pour une meilleure implication des habitants dans la promotion et la protection du patrimoine culturel de leur territoire”. La mobilité, organisée par l’Abbaye aux Dames de Saintes (structure coordinatrice), a pris la forme d’un stage d’observation à Pilsen (République Tchèque) sur le projet Pilsen, capitale européenne de la culture 2015, mis en oeuvre par l’association Plzen 2015, organisation à but non lucratif créée par la ville.

A l’occasion de ce stage, la MONA a pu bénéficier des retours d’expérience de l’équipe professionnelle de DEPO2015 (zone créative issue du projet Pilsen, capitale européenne de la culture2015), de l’office de tourisme de Pilsen et de JOHAN centrum (un centre socio-culturel), quant au projet Pilsen, capitale européenne de la culture 2015. Il a notamment été question d’approfondir l’impact de ce projet sur la vie culturelle de Pilsen, sur l’implication de ses habitants, et sur l’activité touristique locale. Des visites de musées et sites patrimoniaux sont venus compléter ces échanges.

Un deuxième objectif a été ajouté à cette mobilité. Réunissant tous les membres de l’équipe de la MONA, cette deuxième expérience leur a permis de réfléchir collectivement quant à la réorganisation interne de l’association, association issue de la fusion de la MOPA et des FROTSI Limousin et Poitou Charentes en 2017. 

 

L’accueil de jeunes volontaires européens (2018-2021)

Soutenu par le programme Erasmus+, le Service Volontaire Européen (SVE) permet à des structures d’accueillir des jeunes européens de 17 à 30 ans pour des missions d’intérêt général.

Percevant à travers le SVE l’opportunité de réinventer les métiers en office de tourisme, de soutenir leur activité et de les connecter avec l’Europe, la MONA s’engage à animer le dispositif en partenariat avec l’ONGE Pistes Solidaires pour les trois prochaines années.

La MONA permet aux offices de tourisme du réseau d’accueillir en leur sein un jeune volontaire européen dans des missions de soutien à l’accueil ou de valorisation des publics touristiques par exemple.

> Tout savoir sur le SVE dans le réseau de la MONA !

Retrouvez toutes les informations et la documentation nécessaires pour vous engager dans le Service Volontaire Européen, en partenariat avec la MONA et Pistes Solidaires.

Consulter l'article

 

Coopération pour l’innovation et l’échange de bonnes pratiques : “ Stronger Together”

Les projets de coopération pour l’innovation et l’échange de bonnes pratiques permettent à des acteurs du tourisme de développer des projets touristiques dans une optique plus globale d’éducation et de responsabilisation des individus les uns envers les autres.

Retour d’expérience de l’office de tourisme Bocage Bressuirais (79)

Le projet Stronger Together vise à sensibiliser les jeunes aux grands enjeux liés à l’économie de l’eau dans le cadre du changement climatique.

Il est né du constat suivant des élus du territoire du Bressuirais : lorsque les scolaires partent en déplacement ou reçoivent des élèves dans le cadre d’échanges, ils partent visiter des sites extérieurs au territoire. La volonté de faire découvrir les richesses locales aux publics scolaires s’est traduite par le développement d’une marque portée par l’office de tourisme Bocage en Bressuirais “Le Bocage des Enfants”. Sous cette appellation non déposée, l’office de tourisme envoie des brochures de promotion et commercialise des séjours et activités sur le territoire à destination de la clientèle scolaire.

L’idée d’élargir cette dernière à l’échelle européenne a émergé suite à la rencontre avec une experte en montage de dossier européen. Après avoir identifié trois écoles française (St Cyprien de Bressuire), irlandaise (Ennis) et espagnole (Mequinenza) intéressées par l’éducation des enfants aux bonnes pratiques du développement durable, l’office dee tourisme a porté le projet au nom de ses trois partenaires.

Ce projet est à mettre en perspective sur plusieurs années car les actions ont été priorisées dans le temps. Il s’agit premièrement de faire travailler les enseignants de ces trois écoles sur la mise en place d’activités pédagogiques, deuxièmement de faire voyager les enfants pour découvrir d’autres réalités et produire un guide de bonnes pratiques, puis troisièmement, d’organiser une conférence sur le changement climatique avec des collégiens et lycéens européens.

 “Les enfants d’aujourd’hui seront les citoyens de demain donc il faut les éduquer aux bonnes pratiques [et aux grands enjeux climatiques auxquels ils devront faire face dans leur vie d’adulte.] Quoi de mieux que l’Europe pour pouvoir faire ça ! » – Cécile Guyonnaud, Chargée de produits tourisme à l’office de tourisme Bocage Bressuirais

 

Ressources complémentaires

> Webséminaire sur les financements européens

Retrouvez en vidéo tous les fonds et programmes européens mobilisables dans le secteur du tourisme !

Lire l'article

> Le programme Erasmus+ 2014-2020 de la Nouvelle-Aquitaine

Voir le document