Les initiatives du réseau face au COVID-19 : quand la cartographie est au service du territoire

Accompagner les prestataires locaux, tenir informés les habitants, promouvoir la destination et le patrimoine, divertir, animer une communauté … le réseau met en place de nombreuses initiatives locales en ce contexte particulier de confinement lié au COVID-19, pour les équipes, les prestataires, les habitants…

Réseaux sociaux, site web de destination, campagne, plateforme musicale, cartographie interactive, tous les moyens sont bons pour maintenir le lien et faire passer des messages.

 

 

La cartographie interactive pour faire connaître l’offre locale

 

Dans cet article, nous vous proposons de (re)découvrir deux initiatives locales, celles de l’OT du Seignanx et de l’OT du Pays Basque qui face au COVID-19 et au confinement se sont organisés pour répondre à un réel besoin des producteurs, commerçants… et des habitants consommateurs. Bien plus qu’un office de tourisme, ici ces deux structures font plus que jamais du développement local en apportant un service aux habitants.
Deux retours d’expérience qu’il nous fallait vous partager.

 

La cartographie spécial COVID-19 du Seignanx dans les Landes

Interview de Jérôme Lay, Directeur de l’Office de tourisme du Seignanx

En cette période de crise, l’habituelle carte de l’Office de tourisme du Seignanx a cédé la place à une carte version « spécial COVID-19 ».
Hôtels, restaurants, activités de loisirs… ont été mis de côté provisoirement pour y afficher le besoin actuel pour les habitants du territoire de connaître les commerces et services du Seignanx, ouverts en période de confinement. Les initiatives locales qui méritent d’être relayées s’y retrouvent également.

 

Comment est née cette carte ?

Depuis 2018, l’Office de tourisme du Seignanx avait engagé un important travail de cartographie, soutenu par la communauté des contributeurs OpenStreetMap et Teritorio, le partenaire technique. Initialement, ce projet avait été financé par la Région, le Département, l’Office de tourisme, l’association TIRIAD et la Communauté de communes du Seignanx.

Mais la carte touristique du Seignanx, qui a fait l’objet d’un précédent article, n’est plus appropriée en cette période. L’office de tourisme s’est donc repositionné sur une cible qui leur tenait à coeur : les locaux.
En effet, une réflexion avait déjà été engagée pour être un véritable outil au services des habitants, à tel point que l’office de tourisme pensait même changer de nom.

« pour être plus efficace avec les touristes, il faut être plus efficace avec les locaux », se confie Jérôme !

Et donc en cette période, les données touristiques remontant de Sirtaqui ont été mises de côté pour se concentrer sur les données OpenStreetMap et apporter une réponse aux besoins de nos habitants en confinement.

 

Comment ça se passe concrètement ?

On retrouve une sélection par typologie de structure : métiers de bouches, producteurs locaux, supermarché, épicerie, tabac, médecins, pharmacie, mairies, bureaux de poste, distribution alimentaire, garderie, personnel soignant. Et les informations sont assez poussées : localisation et adresse, contact, photo et surtout services pendant le confinement, horaires d’ouvertures spécial COVID, deux champs nouveaux créés pour l’occasion.

La base de données OSM était déjà renseignée avant la crise. L’office de tourisme a contacté les établissements et acteurs du territoire pour collecter des informations complémentaires sur les services proposés. Nous alimentons également un onglet pour valoriser les initiatives particulières des professionnels et des mairies en ce contexte.

On a repris toute la base de données OSM commerces, producteurs… et on a complété ces champs.
On avait 80 % des infos et ces 10 derniers jours, on a actualisé les 20% restants.
Ensuite on a écrasé la carte touristique mardi soir par la carte COVID-19.

 

Cette cartographie COVID-19 collaborative ne demande qu’à être complétée. L’équipe continue d’actualiser certaines informations (restaurants « à emporter », postes, agences bancaires…) mais elle n’est pas la seule à l’alimenter. On profite du travail de la communauté et compte sur ses utilisateurs pour nous aider en nous signalant toute information omise ou erronée

D’ailleurs, nous avons eu déjà eu des retours sur notre page facebook et sur notre système de contact-infos sur notre site pour nous indiquer des erreurs et nous indiquer des modifications à apporter. Cela nous a permis de compléter la base de données.

Les données OSM de notre carte sont hébergées et synchronisées chaque nuit sur un serveur hébergé par Teritorio, ce qui nous garantit un affichage et une connexion rapide des données.

 

Pourquoi cette carte n’est pas tout à fait comme les autres ?

Cette carte s’appuie sur la base de données cartographiques en open-data OpenStreetMap. Elle est donc contributive. Cela signifie aussi qu’elle intègre des données issue d’OSM… et qu’elle l’alimente (exemple nos données remontent également sur le site  www.caresteouvert.fr).
Tout le travail qu’on fournit, sert également aux autres. La communauté des contributeurs OSM se renforce de jours en jours. C’est un vrai mouvement de fond… C’est cela qui permet de traiter autant de couches (alimentation, commerces, services, santé…) et d’afficher autant d’informations (horaires d’ouverture COVID notamment).

Le fonctionnement d’OSM induit aussi que les données sont publiques et libres ; elles n’appartiennent à personne… où plutôt à tous !
Elle est conforme RGPD et ne collecte que le strict minimum de données personnelles.

Cette carte permet surtout de poursuivre une véritable réflexion sur le rôle de l’office de tourisme et qui plus est, en période de crise sanitaire. L’office de tourisme est ici avant tout un outil de développement local au service de ses habitants. Par cette carte, il apporte un service de qualité qui répond à un réel besoin en local, une vrai légitimité et reconnaissance de la part des habitants et des élus.

Les prestataires sont très touchés que l’office de tourisme viennent vers eux et qu’ils se retrouvent tous sur un seul et même outil. Nous avons de très bons retours dans nos coups de fils quotidiens !

Ce travail engagé par l’équipe dans l’urgence répond à la crise actuelle mais nous servira pour sûr à l’avenir !

 

Quelques retours et chiffres clés à J+7 :

  • 75 partages pour le post de lancement de la carto, 75 fans de plus en quelques jours (sur 3000 fans, c’est un record de publication…).
  • Les communes du Seignanx ont relayé la carte sur leurs supports de com (web, Fb…).
  • La fréquentation de la Carto Seignanx a fortement augmenté : 827 V.U. en janvier, 1107 V.U. en février, 1540 V.U. en mars, 3567 V.U. en avril (nous sommes début avril…). Le switch « Carto Tourisme & Loisirs » => « Carto Commerces et Services » a été opéré le 31/03.
  • 13 commerçants (sur une centaine référencés) sont revenus vers nous cette semaine (facebook, commentaires carto, tél, courriel…) pour préciser, saluer, remercier, corriger… Nous avons créé et adressé des affichettes PDF aux commerçants référencés qui relaient « physiquement » l’info, à leur comptoir.
  • Notre territoire est parfaitement actualisé sur www.carestouvert.fr et surtout, sur Qwant Maps… (ou l’intérêt de passer par OSM pour actualiser les données…).

Merci Jérôme et toute l’équipe pour cette initiative et ce partage !

 

 

La cartographie COVID-19 du Pays Basque

Interview de Stéphanie Pagola, responsable promotion à l’Office de tourisme du Pays Basque

L’Office de tourisme du Pays Basque a créé et mis en ligne sur son site Web une carte interactive via Open Street Map, pour répertorier et localiser les initiatives des structures proposant des services en cette période de confinement. 

L’objectif de cette carte est d’informer les habitants mais surtout valoriser les prestataires locaux en cataloguant un maximum de références. 

En effet, pendant cette période de confinement, producteurs, restaurateurs et commerces font tout pour poursuivre et adapter leur activité : ils proposent des plats à emporter, vendent en direct, livrent à domicile, adaptent leurs horaires…

L’équipe de l’Office de tourisme met continuellement à jour la carte en fonction des nouvelles informations qu’elle reçoit.

 

Comment est venue cette idée ?

L’idée est venue en voyant des posts sur Facebook de producteurs du Pays Basque ou de restaurateurs qui faisaient appel à la solidarité des internautes pour relayer des infos sur le fait qu’ils avaient des produits en vente directe ou en livraison.

Au Pays Basque, nous avons des producteurs et éleveurs qui travaillent en direct avec les écoles et les restaurateurs. Pour ces derniers, contraints de fermer, les commandes ne furent pas honorées, et bon nombre de producteurs se trouvèrent en difficulté, avec du stock sur les bras.

Je ne trouvais pas très pertinent de partager le post du restaurant « Chilo » qui est situé en Soule. Par contre cette info est intéressante pour les personnes habitant près de Barcus ;  d’où l’idée de centraliser tout cela sur une carte. Ainsi, le confiné peut voir les services proposés à côté de chez lui.

 

L’organisation en interne :

Nicolas Martin, directeur de l’Office de tourisme a présenté le projet de cartographie COVID-19 en visio le lundi 23 mars aux responsables locaux de l’office. Cela s’est fait assez naturellement, ils ont soit appelé, soit envoyé des mails à leurs prestataires. Cela permet de garder un certain lien avec les prestataires en ces moments compliqués. L’initiative fut appréciée. Le post Facebook fut diffusé le mercredi 25 mars, celui-ci fut partagé et repartagé.

Mes collègues me transfèrent les informations et j’assure la saisie, j’essaie d’être la plus réactive possible en essayant de saisir au fur et à mesure. Les prestataires peuvent également envoyer directement leurs infos sur administration@otpaysbasque.com . Nous faisons également de la veille…

L’association des producteurs Fermiers Idoki m’a envoyé la liste des producteurs qui proposent une alternative ainsi que Claire Orabe de « Pays Basque au Coeur » (association de commerçants en milieu rural) suite au mail envoyé par Nicolas Martin présentant le projet et en leur proposant de mutualiser nos informations.

Depuis le lancement, j’ai adapté la cartographie COVID-19 en  identifiant, par exemple, par une épingle le prestataire qui propose un service de livraison. C’est une information importante car on peut très bien habiter à St Jean de Luz et bénéficier d’un service de livraison à domicile assuré par un producteur de St Martin d’Arrossa.

Un autre avantage de la carte en ligne c’est de pouvoir faire évoluer l’offre en continu. Je viens, par exemple, de saisir un restaurateur sur Urrugne « La Ferme Lizarraga », qui proposera des plats à emporter à partir de demain. J’ai intégré le lien vers sa page Facebook, l’internaute a ainsi accès à son fil d’actualité et peut prendre connaissance du menu proposé.

On relaie également les infos sur les initiatives de groupements de producteurs comme www.lekukoa.com, Slow food ou Biozkaria qui ont organisé des livraisons de produits dans différentes villes ou villages du Pays Basque.

 

Open Street Map un choix tout naturel

Ce fut tout naturel de créer cette carte sur OpenSreetMap, car nous avons commencé un travail de mise à jour de la donnée avec la société Teritorio, le partenaire technique. C’est l’environnement OSM qui sera utilisé pour notre futur site internet.

Cette cartographie COVID-19 montre un réel intérêt. Nous pourrons mener une réflexion pour intégrer une carte sur notre futur site. Avec toujours le même but de valoriser les producteurs qui font de la vente à la ferme quelque soit le réseau : Idoki, Slow food, Agriculteurs bio etc… et donc les circuits courts.
 
Quelques chiffres clés : 
Environ 300 adresses saisies
+ de 16000 vues de la page en une semaine
 

Merci Stéphanie et toute l’équipe pour cette initiative et ce partage !

 

> Lire l'article de France Bleu Pays Basque

France Bleu Pays Basque a publié un article le 27 mars 2020 intitulé « Confinement au Pays basque : une carte pour répertorier les restaurants, producteurs et commerces »

Lire l'article

 

D’autres initiatives similaires

Les habitudes de consommation sont en train de changer. Les producteurs, artisans, commerces de proximité et consommateurs sont plus que jamais solidaires dans ce contexte de crise. Consommer local n’aura jamais autant pris tout son sens ! Et la légitimité de l’office de tourisme en tant qu’acteur du développement local aussi !

Voici d’autres initiatives mises en oeuvre en ce moment pour informer les consommateurs sur une base cartographique :

 

D’autres initiatives similaires sans cartographie :

La liste n’est pas exhaustive, si vous souhaitez témoigner de votre initiative en cette période, contactez-nous.