Faire l’inventaire de son offre accessible

Liste à cocher

Une étape incontournable et déterminante

L’inventaire de son offre accessible est une des étapes prioritaires dans une démarche de mise en accessibilité de son territoire, si ce n’est « l’étape prioritaire » !
Cet inventaire est d’ailleurs une des obligations du cahier des charges du label « Tourisme et Handicap » pour les offices de tourisme. En effet, l’office de tourisme doit être en mesure de renseigner TOUS les touristes sur l’offre de son territoire dont celle labellisée et celle « dite accessible ».

Un inventaire à deux vitesses

Le recensement de l’offre labellisée est plus simple dans la mesure où celle-ci est identifiable. Elle rassure également étant une garantie de fiabilité vis-à-vis des critères d’accessibilité.
En revanche, le recensement de l’offre « dite accessible » est plus délicat. De nombreux offices de tourisme s’appuient sur l’avis non certifié de leurs prestataires.
Pourtant, affirmer qu’une offre est accessible et la diffuser sans l’avoir vérifiée est risqué pour la structure qui l’annonce. En effet, une fois sur place si la personne en situation de handicap se retrouve dans une situation inconfortable (causée par le manque de fiabilité de l’information touristique donnée), cette dernière sera insatisfaite et le partagera, contribuant à alimenter une mauvaise image du prestataire et de son territoire.

Cette vérification peut être réalisée par une association spécialisée. Il est possible d’utiliser les données des start-up de voyage accessible pour recenser les prestataires soucieux de l’accessibilité de leur offre. En voici quelques unes :
Handivoyage
Handisun
Pictotravel

Nécessité d’un outil efficace et fiable   

Cependant, certains prestataires font de réels efforts en terme d’accessibilité et sont réellement accessibles. Comment s’en assurer ? Y a-t-il une méthode type, un guide pour mesurer son niveau d’accessibilité ? Est-il possible de faire son « auto-diagnostic » ?
Face à ces questions, des actions ont été engagées pour aider les territoires à le mesurer. Certaines Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) ont élaboré des guides d’auto-évaluation de l’accessibilité des commerces :

Accessibilité des commerces de Bordeaux

Accessibilité des commerces du Languedoc Roussillon

Accessibilité des commerces Limousin

Des cahiers des charges selon les types d’activités sont également disponibles pour favoriser le recensement :

Cahier des charges activités nautiques

Cahier des charges Bien-Etre

Cahier des charges Centres équestres

Cahier des charges Hébergements

Cahier des charges restaurants

Enfin, il est tout aussi important de recenser les équipements et les services accessibles à proximité de son office ! Voici un outil mis à disposition par le CDT Gironde :

Procédure de recensement autour de son OT

TAGS
VOTRE INTERLOCUTEUR
Fabien Raimbaud
Chargé de projets
Email : fabien.raimbaud@monatourisme.fr

Téléphone mobile : 0630353528