Le réseau expair MONA, c’est quoi?

Pourquoi un réseau expair MONA?

Depuis plusieurs années, la MONA est régulièrement sollicitée pour intervenir dans des séminaires, conférences, etc… sur des thématiques développées en région.

Parallèlement, les membres du réseau qui ont développé un savoir-faire particulier, une expertise reconnue dans un domaine (accueil numérique, boutique, qualité, regroupements d’offices de tourisme, etc.) sont régulièrement invités ou reçoivent des voyages d’études et délégations dans leurs offices de tourisme.

Nous avons donc décidé de valoriser le savoir-faire aquitain développé depuis de longues années dans le domaine du tourisme, en organisant nos compétences.
Le principe est simple : nous organisons un réseau « d’experts nouvelle-aquitaine » dans lequel des membres du réseau (directeurs et agents des offices de tourisme, techniciens de pays touristiques) peuvent s’investir pour diffuser leur compétence sur un domaine précis.
Lorsque la MONA a une demande d’intervention (formation, sensibilisation, accompagnement), nous pouvons de fait faire appel à ce réseau d’experts. Les interventions seront rémunérés à la MONA et une partie de la recette sera reversée à la structure employeur.

Nous avons décidé de nommer ce réseau Réseau Expair, qui est la contraction de Expert et de Pair, puisque il s’agît d’un réseau de Pair à Pair.

 

Présentation du réseau

 

Télécharger le document

Vous êtes responsable ou directeur d’office de tourisme ou de pays touristique aquitain et vous souhaitez candidater au réseau Expert : Remplissez ce formulaire

 

Le réseau Expair Témoin

Vous avez une expérience réussie dans votre office de tourisme, votre Pays Touristique?
Depuis que vous avez réaménagé vos locaux, les visites n’arrêtent pas dans votre OT? Vous avez mis en place un EPIC l’an dernier, et tous les collègues en train de faire la même chose vous sollicitent’
Ce retour d’expérience peut s’organiser dans le cadre du réseau Expair témoin
Le principe est de créer un catalogue des expèriences réussies afin de pouvoir intervenir dans des AG, des réunions, des lancements de projets’ou toute autre intervention nécessaire.
Deuxième étape : monter un réseau collaboratif d’expairs , avec une monnaie virtuelle permettant de créditer les interventions d’un expert témoin auprès d’un autre office de tourisme.

Exemple :

  • Stéphanie de Cognac va intervenir pour parler démarche qualité à l’office de tourisme de Blaye une demi-journée. L?office de tourisme de Cognac est crédité de 90 points-expair. Ses frais de déplacement sont remboursés directement par Blaye. L?office de tourisme de Blaye est débité de 100 points expair.
  • Marlène de Villeneuve sur Lot va parler « planning » à Cognac. L?office de tourisme du Grand Villeneuvois est crédité de 90 points, celui de Cognac débité de 100 points. Ses frais de déplacements sont remboursés par Cognac.
  • Marlène de Villeneuve sur Lot reçoit l’office de Blaye pour parler magazine virtuel. L?office de tourisme du Grand Villeneuvois est crédité de 90 points, celui de Blaye débité de 100 points

Au 31 décembre, le compte est le suivant :

  • Grand Villeneuvois : + 180 points
  • Cognac : -10 points
  • Blaye : – 200 points
  • MOPA : 30 points (frais de gestion)

Le réseau Expair Témoin sera constitué en 2017. Si vous souhaitez apporter une expérience, et même réfléchir au fonctionnement du réseau, remplissez ce questionnaire.

 

Foire aux questions réseau Expair

Comment être identifié « expert potentiel »?
Il vous suffit de remplir le formulaire en ligne.
Vous pouvez également contacter Jean-Luc Boulin ou Laure Dubois.
Votre candidature sera ensuite étudiée pour devenir expert reconnu par le réseau.

Suis-je qualifié pour devenir expert?
Si vous avez une expérience réussie dans un domaine en particulier, si vous êtes régulièrement sollicité pour intervenir dans des journées techniques ou séminaires, si des collègues viennent vous rendre visite, ou vous contactent pour avoir des informations sur votre savoir-faire, vous pouvez faire partie du réseau expert!

Vais-je gagner de l’argent?
Personnellement, non! la MOPA conventionnera uniquement avec la structure qui vous emploie, sur un mode de partage des recettes d’intervention.

Dois-je avoir l’accord de mon directeur ou de mon président?
Oui, affirmatif! la structure est signataire d’un contrat de prestation de service avec la MOPA, et c’est donc l’employeur qui donne son autorisation.
De plus, la structure employeur doit vérifier qu’elle peut se livrer statutairement à cette activité, et que la fiche de poste de l’employé expert prévoit ce type d’interventions.

Quels sont mes engagements?
L’expert s’engage à suivre une formation de formateurs, à collaborer avec d’autres experts pour construire les supports de formation, à signer une charte sur les valeurs du réseau expert, à évaluer et faire évaluer ses interventions.

Comment sont réparties les recettes?
Les recettes sont réparties à 60% pour la structure employeur et 40% pour la MOPA lorsque l’expert intervient seul. Lorsque l’expert intervient en binôme avec la MOPA, la structure employeur reçoit 40% du prix facturé. Lorsque il y a deux experts du réseau qui interviennent en binôme, la structure employeur recevra un tiers du montant facturé.
Les frais annexes (déplacement, restauration, hébergement) sont totalement pris en charge.

 

TAGS
VOTRE INTERLOCUTEUR
Jean-Luc Boulin
Directeur de la MONA, rédacteur en chef du blog eoturisme.info, et professeur associé à Bordeaux-Montaigne en Master Tourisme AGEST.
Légèrement etourisme addict, et relativement connecté.