Béatrice RENAUD

 

Poste occupé (poste et structure) :

Responsable du pôle tourisme et marque au Parc naturel régional des Landes de Gascogne

Mes expériences passés :

Après une formation classique « BTS tourisme/géographie/maîtrise d’aménagement », et un petit passage à la MIACA pour évaluer le plan camping, démarche de tourisme durable pionnière qui n’en portait pas encore le nom, j’ai toujours animé des projets de développement touristique local au sein de pays d’accueil et depuis 1993 au Parc naturel régional des Landes de Gascogne.
Ma mission au sein du Parc et mon activité au sein du réseau des Parcs m’ont amenée à investir plus particulièrement le champ du tourisme durable et de l’écotourisme.
Ce modèle de développement et ce positionnement, répondent avec pertinence aux enjeux de ces territoires comme aux aspirations de publics urbains et sensibles à l’environnement.

 

En tant qu’expair formateur, voici mon/mes sujet(s) de prédilection :

– Connaître et s’approprier les enjeux du tourisme durable à l’échelle d’un territoire, d’une entreprise, d’un office de tourisme
– Construire une stratégie de développement touristique locale fondée sur la valorisation de patrimoines préservés et la mobilisation des acteurs

 

En tant qu’expert témoin, voici le ou les retour(s) d’expérience que je pourrai partager au réseau :

J’ai pu intervenir au cours de trois séances bien différentes dans leurs contextes : deux formations du CNFPT dédiées au personnel d’OT et une commande d’un OT de Guadeloupe, qui souhaitait inspirer sa stratégie locale, prendre en compte la dynamique d’un Grand Site et accompagner les socio-professionnels.
Je trouve particulièrement constructif de travailler avec l’ensemble d’une équipe mobilisée sur un projet dont la problématique a été posée clairement. La connaissance du sujet, les supports et techniques d’animation forment une base sur laquelle on peut construire un projet pédagogique adapté au contexte de la commande. Le programme de formation s’écrit alors comme un script et constitue une trame rassurante et souple. Et tant mieux, car il évolue presque toujours en fonction de la réalité du groupe, des conditions matérielles …

Ce que je préfère dans mon métier en une phrase…

Cuisiner de beaux projets qui associent l’engagement d’acteurs, la valorisation du territoire et la reconnaissance du client.

Quel touriste suis-je?

Très slow : dans mes déambulations, plutôt montagnardes et pédestres, dans mes gourmandises, toujours locales et sans doute trop riches, dans mes escales, sobres et « avec vue », dans le temps des rencontres et la place bienvenue de l’imprévu.