Titre de Chargé(e) de projets etourisme

Très tôt en Aquitaine, la MOPA a initié des parcours de formation qui ont permis aux salariés des offices, comités départementaux et régionaux du tourisme de prendre le virage du numérique et de la production de contenus. Ainsi dès 2010 la MOPA lançait le parcours « Animation Numérique de territoire » en 10 jours. Puis en 2012 c’est au tour du « Management numérique de destination » de faire son apparition sur une durée de 4 jours. Enfin en 2013 débutait l’aventure « Reporter de territoire » en 12 jours.

Fort du succès de ces formations, la MOPA en lien avec d’autres relais territoriaux a contribué aux travaux menés au niveau national par Offices de Tourisme de France sur le Titre « Chargé de projets etourisme ». Ce parcours certifiant, de niveau Licence (Bac+3), a été reconnu par le RNCP en 2014 (Répertoire National des Certifications Professionnelles) en 2014 et est propriété d’Offices de Tourisme de France.

Le référentiel du titre

4 blocs métiers

  • Bloc 1 : Promotion et développement touristique d’un territoire à l’aide du numérique
  • Bloc 2 : Animation et accompagnement en vue du développement de l’économie touristique
  • Bloc 3 : Conception et développement technique des services ou projets numériques (blog, site, application, newsletter…)
  • Bloc 4 : Mise en oeuvre d’une veille du numérique et de l’e-réputation.

7 blocs de compétence

  • Bloc de compétence n°1 : Proposition d’une stratégie numérique de territoire et développement d’un plan d’action en adéquation.
  • Bloc de compétence n°2 : Conception et production de contenu de promotion du territoire
  • Bloc de compétence n°3 : Sensibilisation et accompagnement des acteurs touristiques du territoire afin d’améliorer leurs performances dans l’e-tourisme
  • Bloc de compétence n°4 : Animation du partage d’informations
  • Bloc de compétence n°5 : Conception d’outils numériques en vue de valoriser le territoire
  • Bloc de compétence n°6 : Externalisation du développement de projets ou services numériques en vue de valoriser le territoire
  • Bloc de compétence n°7 : Mise en place en place une veille du numérique et de l’e-réputation. Auto-formation et information de son équipe

> Descriptif de la certification

Le résumé et le descriptif officiels du titre référencement au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Voir le document

Vous trouverez également deux documents officiels concernant ce titre :

Les formations MONA pour l’obtention du titre

Deux formules possibles sont proposées au réseau :

  • L’obtention du titre par la voie de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). Un accompagnement qui a été proposé dès 2016 et reconduit en 2017. 22 personnes sont actuellement en cours de rédaction de leur livret 2 pour mener à bien ce projet tant personnel que professionnel (cf témoignage ci-dessous de Caroline Rayton, première titrée en Nouvelle-Aquitaine en 2015). Cet accompagnement sera très certainement re-proposé en 2018 (une question, n’hésitez pas à contacter fabien.raimbaud@monatourisme.fr ou florent.guitard@monatourisme.fr)
  • Le parcours complet de formation proposé sur une durée de 22 journée. La première promotion a été lancée en décembre 2016 et se terminera en mars 2018. 14 personnes du réseau sont partis dans l’aventure !

Le titre en 22 jours : contenu

La MONA a lancé la première promotion à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine. 12 candidats sont donc inscrits dans ce parcours qualifiant de formation comprenant plusieurs évaluations.

CONTENU : Voici comment se décomposent les 22 journées soit un parcours de 154 heures :

  • 105 heures en formation en présentiel (15 journées)
  • 28 heures en team-building en présentiel (4 journées)
  • 14 heures en formation à distance (2 journées)
  • 7 heures en coaching individuel à distance (1 journée)

Une particularité de ce parcours : les 5 épisodes Mona Learning réalisés avec Alain Niarfeix (Ouï Dire Studio).

Item(s) Descriptif(s) Intervenant(e)s
Jour 1 Lancement des 2 formations qualifiantes en Nouvelle-Aquitaine
Stratégies d’accueil et numérique même combat !Présence des directions vivement recommandée
Présentation des objectifs des deux titres, du contenu, des évaluations et des équipes pluridisciplinaires.

Présentation des tendances majeures du secteur touristique.

Compétences de l’accueil, compétences numériques, quelles évolutions ?

MONA (Jean-Luc Boulin, Fabien Raimbaud, Florent Guitard, Jean-Baptiste Soubaigné) & TOURISTIC (Pierre Eloy)
Jour 2 Coeur de métier Mon rôle, ma place au milieu de l’éco-systeme numérique ponctuées des tendances numériques. TOURISTIC (Pierre Eloy)
Jour 3 Relation client / Stratégie DMO Les cycles relationnels de mes clients.
Les points de contacts.
Le relation mail.
La relation à distance : clic to call, clic to chat, clic to video.
ITG Consultants (Sébastien Gonzalez)
Jour 4 Relation client / Stratégie DMO Eréputation de la destination : observation, indicateurs, accompagnement, promotion.
Mise à jour du bloc « eréputation » d’un SNUT.
L’animation de mes prestataires pour une relation clientèle de destination optimale.
ITG Consultants (Sébastien Gonzalez) avec présentation du SNUT par la MONA (Jean-Baptiste Soubaigné)
Jour 5 Multimédia C’est quoi un bon photographe ?
Règle des tiers.
Le bon matériel pour aller sur le terrain.
OUI DIRE STUDIO (Alain Niarfeix)
Jour 6 Stratégie Multimédia Apports théoriques sur la ligne éditoriale. Comment raconter une histoire ? EMOTIO TOURISME (François Perroy)
Jour 7 Multimédia Mtourisme et mise en ligne de contenus. Le Live en ligne. Facebook dans les moindres détails MYDESTINATION (Sébastien Répéto)
Jour 8 Multimédia La photo appliquée OUI DIRE STUDIO (Alain Niarfeix)
Jour 9 Relation client / Stratégie DMO Continuum séjour. Relation clientèle et commercialisation pendant séjour : hyperpersonnalisation sur le conseil et la vente de dernière minute) TOURISTIC (Pierre Eloy)
Jour 10 Excellence de la relation client Rencontre regroupant les deux promotions du titre Accueils touristiques & Chargé(e) de projets Etourisme

Journée enrichie de nombreux retours d’expérience sur le sujet de la relation client optimale dans le tourisme mais pas uniquement + séance de créativité mixant les candidats aux titres.

MONA (Fabien Raimbaud, Florent Guitard, Jean-Baptiste Soubaigné) & TOURISTIC (Pierre Eloy)
Jour 11 Relation client / Stratégie DMO Gestion de la relation client (GRC) et commercialisation de la destination. Du recueil de la donnée jusqu’à une culture de la GRC au sein de la structure et de sa destination). TOURISTIC (Pierre Eloy)
Jour 12 Stratégie / Accompagnement des professionnels Référencement naturel et payant. Comment optimiser son référencement naturel et payant et l’évaluer avec Google Analytics.

1 heure introductive de questions-réponses par rapport aux webséminaires enregistrés et mis en ligne sur ce sujet sur le site Mona.

TRIPLE LOOTZ (Ludovic Renoult)
Jour 13 Accompagnement des professionnels La commercialisation des acteurs privés. Le béaba de la commercialisation. Quel jargon, quel vocabulaire, quelles plateformes, quelles notions (yield management…) ? IDREZO (Mathieu Vadot)
Jour 14 Multimédia La vidéo de A à Z (synopsis, storytelling…) La technique en fonction de l’objectif de la vidéo (public cible, destination, identité…) Les vidéos au smartphone, quels champs des possibles ? EMOTIO TOURISME (François Perroy)
Jour 15 Multimédia La vidéo et le son. L’importance du son : exercices de captation sonore… OUI DIRE STUDIO (Alain Niarfeix)
Jour 16 Multimédia Initiation au montage vidéo OUI DIRE STUDIO (Alain Niarfeix)
Jour 17 Accompagnement des professionnels La commercialisation des privés. Décryptage des stratégies de vente et plateformes de vente en ligne. IDREZO (Mathieu Vadot)
Jour 18 Accompagnement des professionnels La commercialisation des privés. Trouver ma place dans la mise en place d’un accompagnement des professionnels en collectif et/ou en individuel sur un tel sujet. Originalité dans le discours et dans le format proposé. IDREZO (Mathieu Vadot)
Jour 19 Multimédia Mtourisme et mise en ligne de contenus. Le Live en ligne. Instagram dans les moindres détails MYDESTINATION (Sébastien Répéto)
Jour 20 Stratégie / Lancer ses actions avec ses collaborateurs Révisions collectives avant la clôture + production collective pour croiser les compétences des deux titres. Début du Grand Oral avec premières soutenances (présence souhaitée des directions) MONA
Jour 21 Stratégie / Lancer ses actions avec ses collaborateurs Grand Oral avec soutenances (présence souhaitée des directions) + Quizz de fin MONA
Jour 22 Coaching individuel à distance (capital 7 heures par personne) Capital temps à disposition des candidats pour faire remonter ce qui va, ce qui ne vas pas. Temps d’échange pour appréhender l’ensemble des évaluations (forme et fond). MONA (Fabien Raimbaud)

Le titre en 22 jours : les évaluations

Pour honorer les 7 blocs de compétences, 7 évaluations sont proposées par la MONA aux candidats de la 1ère promotion de la Nouvelle-Aquitaine. Evaluations sur un total de 70 points. Pour obtenir le Titre, il est nécessaire d’obtenir à minima 49 points sur 70 soit 70% de la note globale.

Ces évaluations sont décrites, de façon très précises par Fabien Raimbaud, dans la vidéo proposée ci-dessous.

  • Evaluation 1 : synthèse écrite du diagnostic numérique et plan d’actions (6 points)
  • Evaluation 2 : soutenance orale sur votre proposition de stratégie numérique (9 points)
  • Quizz sur table (bonus 5 points maximum)
  • Evaluation 3 : synthèse écrite de la ligne éditoriale et la stratégie de contenu (10 points)
  • Evaluation 4 : oral à distance d’action(s) d’accompagnement des professionnels sur la toile (10 points)
  • Evaluation 5 : synthèse écrite sur un sujet de veille (20 points)
  • Evaluation 6 : oral à distance d’une production réalisée (5 points)
  • Evaluation 7 : synthèse écrite de votre rôle et des préconisations apportés dans le cadre d’une consultation externe/interne (10 points)

TOTAL sur 70 POINTS (+5 points bonus via quizz de fin de parcours)

 

Le titre obtenu grâce à la VAE

« En 2015, j’obtenais le titre de Chargée de projets etourisme ! »

Caroline Rayton : « Je me suis lancé un véritable challenge personnel en partant sur ce projet de VAE. J’ai testé et ça a été une chouette expérience. Je suis ravie de l’avoir obtenu car cela valorise mes compétences et me rassure sur mes capacités également. L’obtention d’un titre apporte un véritable plus, davantage que si j’étais partie sur un bilan de compétences. Concernant la durée, je l’estime environ entre 150 et 160 heures de travail. »

En septembre 2015, Caroline Rayton, anciennement salariée de l’Office de tourisme et de thermalisme de Dax, est devenue la première « Chargée de projets etourisme » de la région Aquitaine avec un accompagnement VAE assuré par Fabien Raimbaud de la MONA. Cette première expérimentation a permis de tester le référentiel national, en lien avec Offices de Tourisme de France.

Foire aux questions

Pour toute question relative au Titre « Chargé(e) de projets etourisme », vous pouvez vous référer à la foire aux questions ci-dessous et consulter la plaquette dédiée au titre de chargé de projets etourisme.
Votre contact pour toute question complémentaire : Mathieu Daubon, Offices de Tourisme de France. mathieu.daubon@offices-de-tourisme-de-france.org

Si l’on se place comme quelqu’un qui aurait suivi ANT et/ou Reporter de territoire  :

Je suis intéressé par le titre : à qui dois-je m’adresser ? Le Titre a été déposé et appartient à Offices de Tourisme de France, la Fédération Nationale et les Relais Territoriaux sont les interlocuteurs privilégiés des candidats (coordonnées ci-dessus).

Si j’obtiens le titre, serai-je obligatoirement payé à l’indice 2.3 ? L’obtention du Titre n’est pas automatiquement synonyme de passage à l’échelon prévu par la convention collective pour ce métier. En effet la fiche de poste du salarié sera l’élément permettant de déterminer si les missions du chargé de projets e-tourisme sont effectivement tenues, et donc si une mise à niveau de l’échelon est nécessaire.

J’ai déjà suivi la formation ANT, comment faire pour avoir le titre ? Deux possibilités :
J’ai plus de trois ans d’expérience sur mon poste et je mène de manière effective les autres missions relatives au Titre (Reporter et Assistance au Management numérique de destination), je peux me lancer dans une VAE (Validation des Acquis et de l’Expérience).

J’ai déjà suivi la formation ANT, la formation Reporter de territoire et le module Management numérique de destination. Comment faire pour avoir le titre ?
Ces formations, bien que suivies intégralement, n’auront pas été évaluées comme le prévoit le RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles), aussi il sera nécessaire de prouver que les connaissances ont été acquises pour déposer une candidature.

Quels sont les organismes de formation habilités pour dispenser des formations dans le cadre du Titre ?
Offices de Tourisme de France a lancé, en mai 2015, un appel à projets auprès d’organismes de formation afin de pouvoir habiliter les organismes compétents au niveau national.
Les formations peuvent ensuite être organisées au niveau régional par les relais territoriaux. La MONA est l’organisme de formation habilité pour dispenser le Titre en Nouvelle-Aquitaine.

Quel(s) organisme(s) dispense(nt) les formations complémentaires ?
cf question précédente.

Comment fonctionne la VAE ?
La VAE est un droit individuel qui permet à toute personne de faire valider les acquis de son expérience en vue d’obtenir une certification professionnelle (un diplôme, un titre, ou un CQP).
Cette démarche volontaire nécessite de détenir une expérience de trois ans au moins qu’elle soit professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat en rapport direct avec le contenu de la certification visée. ÉTAPES CLÉS :

  1. Présentation de la démarche dans le cadre d’une réunion collective ou d’un entretien individuel
  2. Renseignement d’un dossier de recevabilité
  3. Constitution d’un dossier de VAE qui met en évidence les compétences acquises par le candidat
  4. Présentation du dossier au jury et éventuellement entretien avec le candidat.

Le Titre chargé de mission e-tourisme peut-il être obtenu en formation initiale ?
Des organismes de formations seront habilités pour assurer la formation globale de Chargé(e) de projets e-tourisme, il sera par conséquent possible d’organiser au niveau national et/ou régional des sessions. La participation à ces formations et l’évaluation effectuée par l’organisme de formation permettra de présenter le candidat devant le jury et d’obtenir le Titre au bout des 154 heures.

J’ai fini tous les modules de formation. Y’a-t-il un examen final ? Qui m’accorde le titre ?
A la fin de la formation, un dossier d’évaluation sera remis par l’organisme de formation au candidat. Ce dernier pourra alors l’envoyer à Offices de tourisme de France et son dossier sera évalué par un jury national, se réunissant plusieurs fois par an. Le jury national est composé d’Offices de Tourisme de France, d’organismes de formation, de relais territoriaux, de directrices et directeurs d’Offices de Tourisme et enfin de Chargés de projets e-tourisme ayant obtenu le Titre.

Si l’on se place côté Manager  :

Si un salarié a le titre, suis-je obligé de le payer à l’indice 2.3 ? Même réponse que pour les salariés

Puis-je refuser à un salarié de passer une VAE pour avoir le Titre ?
D’une durée équivalente à 24 heures de temps de travail (consécutives ou non), le congé de validation des acquis de l’expérience est accordé à la demande du salarié, sur autorisation de l’employeur.
Le salarié peut demander ce congé pour participer aux épreuves de validation, et, éventuellement, pour les périodes d’accompagnement à la préparation de cette validation.
Sa demande d’autorisation d’absence, adressée à l’employeur au plus tard 60 jours avant le début des actions de validation, doit préciser :

  • le diplôme, le titre ou le certificat de qualification visé ;
  • la dénomination de l’autorité ou de l’organisme qui délivre la certification ;
  • les dates, la nature et la durée des actions de validation des acquis de son expérience.

L’employeur informe le salarié par écrit de sa décision dans les 30 jours qui suivent la réception de la demande : accord ou report motivé de l’autorisation d’absence. Le report ne peut excéder 6 mois à compter de la demande du salarié.
S’il justifie que l’absence du salarié peut avoir des conséquences préjudiciables pour la bonne marche de l’entreprise, il peut décider de reporter sa réponse dans un délai maximum de 6 mois à compter de la réception du courrier de demande.

Puis-je refuser à un salarié une formation complémentaire pour obtenir le titre ?
Le départ en formation d’un salarié et le choix de cette dernière est subordonné à l’accord de l’employeur.