Etat des lieux des sites internet des offices de tourisme Aquitaine 2006

Objectif de l’état des lieux : il s’agissait d’une part, de dresser un état des lieux du web touristique aquitain et d’autre part, d’évaluer la qualité de ces sites Internet.

Observation quantitative

Au vu des résultats, la couverture de la région Aquitaine semble satisfaisante puisque 66,4% des OTSI sont présents sur le Net.

Mais ce chiffre ne prend pas en compte les différentes catégories auxquelles peuvent appartenir un site. C’est-à-dire que les OTSI ont soit un site Internet qui leur est propre soit un volet tourisme via le site Internet de leur ville ou de l’intercommunalité dont ils dépendent. Après analyse, il s’avère que seul 46,6 % des OTSI possèdent un site Internet qui leur est propre, le département des Pyrénées Atlantiques étant celui qui enregistre le plus fort pourcentage. La liste actualisée des sites des OTSI d’Aquitaine est en ligne ici->rub41]. L’analyse complète de l’état des lieux est en [téléchargement ici

Observation qualitative

Les audits de site Internet ne concernent, quant à eux, que les offices de tourisme de 2, 3 et 4 étoiles qui disposent d’un site Internet propre. Après appel à candidature, 25 OT se sont portés volontaires pour expérimenter cette grille.

Afin de disposer d’un échantillon représentatif, 12 autres sites Internet ont été tirés au sort. L?intérêt de cette étude est d’analyser la visibilité, l’ergonomie, la navigation, le contenu général et le contenu marketing des sites web touristiques.

L?outil utilisé est une grille d’évaluation construite par différentes agences régionales des technologies de l’information à partir de critères objectifs et subjectifs.

De cette première étude menée durant l’été 2006 par Marion Oudenot, stagiaire à la MOPA, se dégagent plusieurs grandes tendances :

 Les sites des offices de tourisme sont globalement légèrement en retard par rapport aux évolutions technologiques récentes et ne prennent pas toujours en compte les usages et exigences des internautes.

 Si la visibilité du site est généralement satisfaisante, les contenus sont, quant à eux, plus ou moins adaptés aux différentes clientèles.

 Le point faible est souvent dans la pauvreté du contenu marketing des sites.
Les résultats de cette étude, réalisée dans le cadre d’un stage de Master par Marion Oudenot ont été présentés lors de la journée technique Etourisme du 07 décembre 2006.

Ce travail a permis à la MOPA de réaliser un guide des bonnes pratiques à destination du réseau des offices de tourisme et pays d’accueil touristiques que vous pouvez trouver ici.