Formation mettre en place son SADI

Revoir la stratégie d’accueil du territoire, cela ne se fait pas en un claquement de doigt. Le Schéma d’accueil et de diffusion de l’information – SADI – propose depuis 2013 une méthodologie, une formation et un centre de ressources permettant de partir des clients afin de diagnostiquer puis adapter les services, les moyens et les outils internes et externes. Optimiser le parcours du client et redéfinir l’accueil au-delà des murs avec les partenaires privés restent des objectifs à atteindre.

L’accueil est au centre de l’écosystème de l’office de tourisme. Ce service a fortement évolué ses dernières années avec l’émergence d’Internet, l’implication croissante des prestataires touristiques dans les process d’information et les pratiques en autonomie des visiteurs.
Cette volonté de mieux structurer la fonction d’accueil et d’information est logique :

  • Seul, un touriste sur dix en moyenne visite l’office de tourisme ; par contre, chaque visiteur prend de nombreuses informations touristiques auprès de son hébergement, sur Internet, sur un site mobile. Des canaux d’information qui ne sont pas forcément maitrisés par l’office de tourisme.
  • Faire venir un touriste sur son territoire, c’est bien. Le faire consommer sur place, c’est mieux ! cette action ne peut être menée que par les acteurs locaux, coordonnés par l’office de tourisme. D’où l’intérêt de réfléchir à l’organisation de la diffusion de l’information.

C’est pourquoi il est essentiel de considérer l’accueil touristique sur un territoire dans sa globalité, dans les murs de l’office de tourisme, mais aussi hors les murs, que ce soit dans l’espace public ou chez les prestataires touristiques.
C’est l’objet du SADI (pour schéma d’accueil et de diffusion de l’information) qui a été réfléchi dès 2012 par un groupe de travail de la commission prospective d’Offices de Tourisme de France, animé par Jean-Luc BOULIN, directeur de la MONA. Une première étude concrète a été menée par un atelier d’étudiants de l’AGEST sur le territoire « Cour de Bassin » également en 2012.
En 2013, la MONA a construit une méthode pour mener un SADI. Cette méthode s’appuie avant tout sur une bonne connaissance des comportements des clientèles touristiques du territoire. Plusieurs outils permettant de définir et de segmenter les clientèles de façon fine ont été élaborés.

 

La méthode du SADI peut être appréhendée dans sa globalité à travers deux journées de formation

Objectifs de la formation SADI

  • S’approprier les différentes composantes du SADI pour intégrer l’accueil du visiteur dans sa globalité territoriale
  • Appréhender l’accueil dans les murs et hors les murs de l’Office de tourisme avec les acteurs économiques et avec son équipe
  • Appréhender le SADI dans le cadre de sa stratégie globale
  • Acquérir des outils et des ressources pour la mise en place d’un SADI(management du projet, priorisation, médiation, indicateurs, feuille de route…)

Exemple déroulement pédagogique

  • Introduction et présentation des objectifs des 2 jours
  • Le SADI, c’est quoi ? Contexte et méthodologie
  • Définir ses enjeux et ses objectifs pour (re)penser son accueil
  • Connaître ses clientèles et Auto-évaluer ses services
  • Pistes d’amélioration dans les murs de l’office de tourisme
  • L’accueil, c’est aussi hors les murs, physique et numérique
  • Ma destination et son SADI : mise en application
  • Médiation et organisation interne
  • Points de vigilance

> Repenser sa stratégie d’accueil touristique avec le SADI

Le Schéma d’Accueil et de Diffusion de l’Information – SADI – est le terme donné à la stratégie des territoires touristiques qui mènent une réflexion ou un projet autour de l’accueil dans les murs et hors les murs de l’office, à l’échelle de son territoire. La MONA vous accompagne sur le SADI

Lire l'article

L’intervention sur les deux jours pour prendre en main la méthodologie du SADI s’articule autour d’appuis pédagogiques, techniques, de temps de travail en groupe tutorés, d’échanges collectifs, d’animation en mode créativité. La MONA propose également des accompagnements et formation-actions de 5 à 12 jours pour les territoires pour la mise en oeuvre du SADI.