Club indicateurs et efficience touristique des territoires

Depuis 2013, la Commission Prospective d’Offices de Tourisme de France réfléchit au thème de l’efficience touristique des territoires. Associés à des chercheurs de l’université de Perpignan, et aux RT régionaux pour l’animation, le club prend aujourd’hui une nouvelle dynamique, suivi par une quarantaine d’offices de tourisme de Nouvelle-Aquitaine.

Evaluer l’efficience touristique des territoires, voilà un projet ambitieux. A l’heure où les réorganisations territoriales font ressortir l’impact du tourisme sur le développement local, l’enjeu de l’observation est incontournable. Pour construire des argumentaires percutants auprès des élus et des partenaires, pour observer son activité interne, pour identifier les facteurs de réussite d’un projet, ce type d’outils est primordial.

Des chercheurs de l’Université de Perpignan travaillent sur ce sujet depuis de nombreuses années. Premier résultat de ces recherches, un outil permettant de calculer « l’indice de touristicité » d’un territoire.

C’est quoi l’indice de touristicité ?!

Un indice construit par et pour le Club indicateurs, qui permet d’évaluer le potentiel touristique d’un territoire, à travers plusieurs dimensions intégrant chacune plusieurs facteurs (l’attractivité, l’accessibilité, l’offre en tourisme de séjour, d’excursion, etc).

Cet indice permet ainsi de comparer le comparable, à savoir des offices de tourisme et territoire à indices proches. C’est donc une logique de comparaison de pair à pair, aussi appelée benchmarking. Cela ne veut pas dire pour autant qu’un territoire à faible touristicité sera moins performant qu’un territoire à fort potentiel.

A quoi sert cet indice ?

C’est associé à d’autres critères d’analyse que cet indice permettra d’évaluer la performance, et donc la capacité de chaque territoire à utiliser au mieux les ressources dont il dispose.

La méthodologie permet d’identifier les offices de tourisme et territoires utilisant au mieux leurs ressources productives (potentiel territorial, ressources humaines, ressources financières), les « bonnes pratiques ». Les territoires aux potentiels similaires pourront ensuite se comparer entre eux et par rapport au standard de « bonnes pratiques ».

L’efficience est donc un standard mouvant, qui fonctionne par l’échange de bonnes pratiques et l’amélioration continue et mutuelle de ces pratiques. L’échange est donc l’objectif principal du Club indicateurs !

 

Le club indicateurs

C’est l’histoire d’offices de tourisme qui fonctionnent en réseau et ont l’habitude de partager leurs bonnes pratiques. C’est aussi l’histoire d’offices de tourisme qui participent au développement de leur territoire, et qui pour cela, ont besoin de l’observer.

Cette histoire a permis de lancer, en 2013, une première réflexion sur la comparaison de données entre villes moyennes. Une réflexion qui a vite croisé celle d’universitaires à la recherche de la « touristicité »

Retrouvez la présentation de l’historique de la démarche et des nouvelles étapes à venir :

 

En résumé, le club doit permettre, à partir d’une collecte de données pertinentes, d’obtenir des analyses utiles au pilotage d’une structure et d’un territoire. Ces analyses s’effectuent au travers de l’indice de touristicité et d’indicateurs, qu’il appartiendra au club de définir, d’affiner, de peaufiner.

Ces analyses n’ont de sens qu’en comparant les données les unes aux autres. Pour disposer de données fiables, il faut donc jouer collectif ! 

En mai 2017, 43 offices de tourisme néo-aquitains ont accepté de se lancer dans la démarche.

La première étape est une analyse, remise à chaque territoire avant l’été 2017. Une analyse globale a été présentée lors des JOT de Chambéry en septembre 2017.

En Nouvelle-Aquitaine, un premier rendez-vous du club a eu lieu le 10 juillet. L’objectif est ensuite de présenter le tableau de bord, d’affiner les premiers indicateurs, et d’en intégrer de nouveaux pour pouvoir in fine, comparer les facteurs de réussite de tel ou tel mission en fonction d’offices de tourisme similaires.

En septembre 2017, un comité technique au niveau national, coordonné par OTF, a permis de relancer la dynamique au niveau national et d’harmoniser les fonctionnements des différentes régions et départements.

Un second rendez-vous a réuni une quinzaine d’offices de tourisme néo-aquitains en mars 2018. L’objectif ? Travailler sur l’utilisation des indicateurs : comment les faire parler ? Deux témoignages ont permis d’inspirer pour la suite : Amaia Garcia Uriondo, directrice de l’office de tourisme de Gernika au Pays Basque espagnol, a présenté son observatoire, et Matthieu Lassimouillas, de Lascaux, nous a présenté l’observation en temps réel avec un outil de datavisualisation.

La prochaine période de collecte des données devrait démarrer en mai… Contactez-nous si vous souhaitez rejoindre la dynamique !

Pour aller plus loin…

Vous êtes intéressés pour rejoindre l’aventure ? Contactez-nous !

> Touristicité des territoires : le club des indicateurs OTF est sur les rails

La touristicité, pourquoi, comment ? En savoir plus sur le Club indicateurs lancé par Offices de Tourisme de France.

Lire l'article pour aller plus loin

> La caverne d'Ali Baba des indicateurs

Toutes les ressources issues des formations MONA sur indicateurs et observation locale.

Retrouvez les ressources de la MONA sur l'observation et les indicateurs dans les OT